Pandémie

Vaccin AstraZeneca : un risque très faible de thromboses rares selon l’Agence européenne des médicaments

Selon l’Agence européenne des médicaments (EMA), les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19.


L’EMA, qui a effectué une sortie médiatique sur le sujet le 7 avril, a établi « un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses », ajoutant toutefois que la balance bénéfices/risques reste « positive ». Force est de noter que l’Agence européenne des médicaments (EMA) n’a pas identifié de facteur de risque spécifique concernant le vaccin AstraZeneca, estimant qu’une explication « plausible » à des cas rares de caillots sanguins pourrait être une réponse immunitaire. Selon la directrice exécutive de l’EMA, Emer Cooke, des facteurs de risque spécifiques tels que l’âge, le sexe ou les antécédents médicaux n’ont pas pu être confirmés, car les événements rares sont observés à tous les âges.

Lire aussi| Relance industrielle : Marjane Holding va renforcer le développement de son sourcing auprès des industriels locaux

« Une explication plausible de ces effets secondaires rares est une réponse immunitaire au vaccin », a-t-elle ajouté, faisant remarquer que le vaccin est « très efficace » et « sauve des vies ». Force est de souligner que le vaccin AstraZeneca contre la Coivd-19 suscite beaucoup de méfiance depuis plusieurs mois, et est parfois rejeté par certaines personnes comme c’est le cas en France où plusieurs centaines de personnes ont déserté des centres de vaccination ces derniers jours, car ne voulant pas de doses du vaccin AstraZeneca. Il va sans dire qu’il y a encore fort à faire par les autorités publiques et sanitaires pour convaincre un grand nombre de personnes. D’ailleurs, les ministres de la Santé de l’Union européenne devaient se réunir par visioconférence le 7 avril (après-midi) pour examiner les conclusions de l’EMA.

Lire aussi| Fiscalité des entreprises : vers la fin de la concurrence entre les pays ? [vidéo]

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 663 nouveaux cas, 499.688 au total, mercredi 7 avril 2021 à 18 heures

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 635 nouveaux cas, 500.323 au total, jeudi 8 avril 2021 à 18 heures