Pandémie

Vaccination : 5 bonnes raisons de vous faire vacciner contre le Covid-19

La campagne nationale de vaccination anti-Covid sera incessamment lancée par le gouvernement dans le but de vacciner pas moins de 80% de la population. Cependant, plusieurs personnes hésitent encore et se demandent si elles vont aller se faire vacciner ou pas. Voici 5 bonnes raisons pour vous aider dans votre décision.


Le gouvernement vient de prolonger l’état d’urgence sanitaire d’un mois supplémentaire (jusqu’au 10 février) et rallonger le délai des mesures de restriction prises le 23 décembre dernier. La priorité du royaume est de poursuivre les efforts visant à contenir la propagation du virus. Et le point culminant de tous ces efforts demeure la campagne de vaccination qui va démarrer incessamment. Cette campagne nationale vise à vacciner 80% de la population marocaine, soit pas moins de 25 millions de personnes dans le but de créer une immunité collective. A l’instar des autres pays, beaucoup de personnes hésitent encore à se faire vacciner. Voici les 5 bonnes raisons que Challenge a recensées pour vous aider à prendre la bonne décision pour la protection de votre santé, et par ricochet celle des autres aussi.

1/ D’abord pour vous protéger

Il s’agit tout d’abord de protéger votre santé. Vous faire vacciner et réduire les risques de contracter le virus, car vous aurez développé des anticorps pour combattre toute intrusion de ce virus dans votre organisme. La vaccination est cruciale pour les personnes à risques (souffrant de maladies chroniques ou ayant des antécédents de santé…). Il faut aussi savoir que le Covid-19 peut avoir des effets à long terme sur votre santé. Se faire vacciner s’avère donc le moyen le plus sûr, selon les experts de la santé, de se protéger contre le virus sur le long terme.

Lire aussi| Coronavirus : les malades du Covid bénéficient d’une immunité de 8 mois au minimum [Etude]

2/ Participer au renforcement du système de santé

La pandémie du coronavirus a révélé les défaillances du système de santé national. Qui dit défaillance du système de santé dit aussi vulnérabilité des malades et haute pression sur le personnel médical. Cette pression sur le personnel est due au nombre important de personnes, sévèrement attaquées par le coronavirus, admis dans les hôpitaux du royaume quotidiennement. Selon plusieurs experts, se faire vacciner (surtout les jeunes) va contribuer à réduire la pression sur le personnel médical dans les prochains mois. Ceci lui permettra de consacrer ses efforts, ses ressources et ses équipements à soigner les patients atteints d’autres maladies telles le cancer, les AVC…

3/ Pour protéger la vie des autres

L’immunité collective. Selon les experts, lorsqu’un nombre suffisant de personnes sont vaccinées contre une maladie infectieuse tel le Covid-19 par exemple, sa propagation baisse fortement, parce que la population vaccinée réussit ainsi à générer une immunité collective. Vous faire vacciner permettra donc d’atteindre cette immunité collective qui aura un impact bénéfique pour tout un chacun, même ceux ou celles qui n’auront pas reçu le vaccin pour diverses raisons.

Lire aussi| Coronavirus : les mesures de précaution prolongées d’une semaine

4/ Assurance et efficacité des vaccins homologués

Les vaccins (déjà homologués dans divers pays) ont été développés en un temps record, ce qui a renforcé l’incertitude chez beaucoup de personnes. Moderna, Pfizer, AstraZeneca, Sinopharm… ont tous accéléré leur process de développement et de test de leurs respectifs vaccins. Mais, les autorités compétentes de chaque pays, y compris l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ont validé (et sont en train de valider) ces différents vaccins selon des règles jugées rigoureuses. D’ailleurs, les campagnes de vaccination ont démarré depuis plusieurs semaines dans de nombreux pays tels que les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France. Pour rappel, le Maroc, de son côté, a opté pour les vaccins du chinois Sinopharm et du britannique AstraZeneca.

5/ Pour pouvoir voyager en toute sécurité

Dans les mois à venir, il deviendra certainement plus difficile de voyager sans le fameux passeport « Covid ». Et même si de nombreux pays à l’instar du Maroc n’ont pas rendu la vaccination obligatoire pour leurs populations, il va sans dire que ceux et celles qui sont et qui seront amenés (es) à voyager (professionnellement ou pour d’autres raisons) seront néanmoins contraints (es) de se faire vacciner afin d’avoir ce « passeport Covid ». C’est une bonne chose d’autant que cela réduira leur exposition aux agents pathogènes. Car, voyager de pays en pays expose à beaucoup de maladies des fois. Ils ou elles contribueront également, de cette façon, à protéger la population des pays de destination.

 
Article précédent

Relance : l’ONMT reprend sa tournée régionale

Article suivant

Les restaurants réouvrent leurs portes