Pandémie

Vaccination anti-Covid 19 : Khalid Ait Taleb détaille les modalités

Les Marocains se posent de plus en plus de questions au fur et à mesure que l’échéance de la campagne de vaccination anti-Covid 19 approche. Le vaccin sera-t-il obligatoire ? Quelles en sont les modalités ? Autant de questions qui taraudent l’esprit des citoyens. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a récemment apporté quelques éclaircissements.


« Le vaccin ne sera pas obligatoire mais volontaire. Les individus voudront participer au programme national et contrer le virus pour le bien de l’humanité car dans l’avenir, au moment de vouloir voyager cette problématique sera posée », a-t-il assuré dans une récente déclaration à la chaîne de télévision 2M. Il a ajouté que la stratégie nationale de vaccination anti-Covid est établie dans le cadre d’un système auquel participent des comités scientifiques et techniques en coopération avec le ministère de l’Intérieur. Selon Khalid Ait Taleb, le travail s’effectue sur la base légale, la logistique ainsi que sur la programmation de la vaccination. Il porte également sur l’accompagnement central et régional de même que le suivi post-vaccination, qui est une étape plus importante que la vaccination elle-même.

Lire aussi| L’OMS promet de tout faire pour connaître les origines du Covid-19

« Il faut faire un suivi des personnes vaccinées qui seront enregistrées sur les listes électroniques et se verront attribuer un QR code, car nous voulons que les Marocains soient parmi les premiers à être vaccinés étant donné que le monde entier demandera un passeport immunologique. Il ne sera pas possible de voyager sans un passeport Covid », a-t-il précisé. « Je pense que les Marocains sont intelligents et voudront en profiter rapidement car la rareté ne nous laisse pas poser ce genre de questions », a ajouté le ministre de la Santé. Khalid Ait Taleb a aussi précisé que le vaccin anti-Covid fait partie des vaccins remboursables pour les personnes bénéficiant d’une couverture médicale « que ce soit celle d’une société d’assurance ou celle des organismes gestionnaires de l’AMO (Assurance maladie obligatoire).

Lire aussi| 2.260 lits hospitaliers supplémentaires en 2021

 
Article précédent

L’OMS promet de tout faire pour connaître les origines du Covid-19

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio