Pandémie

Vaccination anti-Covid : les précieux conseils du Dr Marhoum Filali Kamal, responsable des essais cliniques du vaccin anti-covid à Casablanca

La campagne nationale de vaccination contre le coronavirus a été officiellement lancée le 28 janvier par S.M. le Roi Mohammed VI à Fès. Les Marocains sont donc appelés à massivement aller se faire vacciner pour créer une immunité collective permettant d’endiguer cette pandémie qui sévit depuis plus d’un an maintenant dans le monde. Pour réussir l’opération et rassurer les populations, une série de mesures a été prise par l’Etat. Mais à ce stade, de nombreux Marocains se posent toujours des questions sur les différentes étapes de la vaccination. Voici quelques conseils du Dr Marhoum Filali Kamal, Chef de services des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca et également responsable des essais cliniques du vaccin anti-Covid-19 à Casablanca.


1- Honorer le rendez-vous pris

« Il est important de respecter le rendez-vous pris sur les canaux dédiés à cette opération, et ce même si l’intéressé ne se sent pas bien (fièvre ou autres maladies). Aller au rendez-vous permettra aux autorités compétentes de savoir que le concerné n’est pas bien portant, et ainsi ,un autre rendez-vous lui sera donné. Nous savons que la fièvre va être une contre-indication, et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est primordial pour la personne d’honorer le rendez-vous afin que le médecin lui dise si, de façon temporaire, le rendez-vous peut-être décalé ou non. Pour la prise de rendez-vous, je pense que tout a été mis en œuvre pour faciliter ce processus. Maintenant, il faut savoir que la campagne de vaccination va se dérouler en plusieurs phases. Donc, lorsque vous prenez un rendez-vous sur les canaux appropriés, on va vous indiquer, selon les informations communiquées, si vous êtes éligible ou non à la phase en cours et aussi le lieu où vous allez recevoir votre vaccin. Si vous n’êtes pas encore éligible, on vous informe que votre tour viendra par la suite ».

2- Respecter tout le circuit au niveau du centre de vaccination

« Il ne faut pas juste recevoir le vaccin et s’en aller. Il y a tout un circuit qu’il faut respecter lorsqu’on est engagé dans le processus. La première étape, une fois sur place, consiste à aller voir le médecin qui va décider si la personne peut recevoir le vaccin ou pas. Une fois le ok du médecin reçu, l’individu va passer à l’étape de l’enregistrement, ensuite il passe à la station de vaccination pour recevoir le vaccin, ensuite il passera dans une autre station où on va lui expliquer les effets secondaires qui peuvent survenir et ce qu’il faudra qu’il fasse dans ce cas. De même, on va lui expliquer l’importance de la seconde dose qu’il devra recevoir quelques jours plus tard pour être sûr d’être protégé. C’est à ce niveau qu’on lui donne la date de son second rendez-vous pour la deuxième dose. Après cela, il doit passer dans une salle où il devra rester pendant 15 minutes pour une surveillance post-vaccination. Si après ces 15 minutes, tout va bien, on lui dit qu’il peut alors partir. C’est le circuit à respecter ».

Lire aussi| Coronavirus : S.M. le Roi lance la campagne nationale de vaccination

3- Que faire en cas d’effets secondaires ?

« Si ce sont des effets secondaires tout à fait légers tels qu’un mal de tête, un peu de fièvre, une douleur musculaire ou articulaire… la personne peut utiliser du paracétamol, sans l’aval d’un médecin. Ce sont des effets secondaires sans conséquences qui sont attendus. Ce n’est pas la peine d’aller submerger le médecin dans ce cas. Maintenant, s’il s’agit d’effets secondaires lourds et sérieux, l’individu peut appeler le médecin dans ce cas. Il faut savoir que le site web dédié à la prise de rendez-vous, il y a une rubrique où les personnes vaccinées peuvent décrire les effets secondaires rencontrés, et de là, elles pourraient être mises en contact avec un médecin. Sinon au moment où la personne reçoit son RDV pour la seconde dose, on lui explique ce qu’il faut faire en cas d’effets secondaires lourds. Aussi, si la personne, qui reçoit la première dose, développe des effets secondaires sévères tels qu’une allergie grave, cette personne pourrait être dispensée de la deuxième dose, parce que c’est le genre d’effets secondaires qui constituent une contre-indication pour la deuxième dose. Je précise que les autorités compétentes ont tout mis en œuvre pour parer à toutes éventualités même en cas d’effets indésirables sévères. Donc, soyons rassurés ».

4- Observer rigoureusement le respect des mesures de précaution sanitaire même après la vaccination

« Il est très important de continuer de respecter les mesures de précaution sanitaires même après avoir reçu le vaccin. Port de masques, gel hydroalcoolique, distanciation physique… Ces mesures doivent aussi être respectées lorsque l’intéressé sera sur le site où il doit se faire vacciner ».

Lire aussi| Coronavirus : voici les pays qui gèrent mieux la pandémie [classement]

 
Article précédent

La chaîne turque de café premium Espresso Lab prend pied au Maroc

Article suivant

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du vendredi 29 janvier 2021