Pandémie

Vaccination : AstraZeneca contre-attaque

Sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines après la suspension de l’utilisation de son vaccin par plusieurs pays dont la France, l’Allemagne et bien d’autres, AstraZeneca contre-attaque.


Le groupe pharmaceutique indique qu’après un essai clinique de phase III mené aux Etats-Unis, au Chili et au Pérou, le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca ne présente pas de risque particulier pour la santé des personnes injectées et n’augmente pas le risque de caillots sanguins. « Centré sur les risques de provoquer des thromboses ou des caillots sanguins par un comité de sécurité indépendant, l’essai clinique n’a constaté aucune augmentation de ces risques », précise le groupe  anglo-suédois. On apprend que les résultats montrent que le sérum développé par le laboratoire AstraZeneca et l’université d’Oxford est efficace à 79 % contre les formes symptomatiques du Covid et à 100 % contre les formes sévères de la maladie.

Lire aussi|Peinture de bâtiment : les jetons désormais interdits

« L’efficacité est meilleure que ce à quoi nous nous attendions », confie d’ailleurs Peter Welford, analyste chez Jefferies. « Ces résultats sont d’excellentes nouvelles car ils montrent l’efficacité remarquable du vaccin dans une nouvelle population et sont cohérents avec les résultats des essais menés par Oxford », a ajouté Andrew Pollard, qui dirige l’Oxford Vaccine Group. Force est de rappeler que la publication de cet essai clinique mené sur 32.449 volontaires au total, dont deux tiers ont reçu les deux doses du vaccin à quatre semaines d’intervalle, intervient alors que plusieurs pays européens ont exprimé ces dernières semaines des doutes sur l’efficacité du vaccin AstraZeneca, en suspendant son utilisation dans leur stratégie de vaccination. Notons que la position de l’Agence européenne du médicament (EMA) rejoint aussi celle du groupe pharmaceutique puisqu’elle a  estimé que le vaccin était « sûr et efficace ». L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) aussi recommande le vaccin AstraZeneca.

Lire aussi|Le fonds 3P Funds met en vente Eramedic

 
Article précédent

50 femmes qui comptent : Ilham Kadri, PDG de Solvay

Article suivant

Des clés pour comprendre l'affaire OCP SA-MOSAIC Company