Météo

Vague de chaleur. Les records par villes

Des records absolus de températures maximales ont été battus entre vendredi et dimanche dans plusieurs régions du Royaume, a indiqué, lundi, la Direction générale de la météorologie (DGM).


La situation météorologique a été caractérisée dès vendredi et durant les journées de samedi et dimanche par une vague de chaleur, type chergui, qui a intéressé la majeure partie du pays, souligne la DGM. Elle précise que ce temps caniculaire est dû à la remontée d’une masse d’air sec et chaud par le Sud, causant une hausse sensible des températures et dépassant la normale mensuelle de 5 à 12 degrés.

La journée du samedi a été la plus chaude avec des températures exceptionnelles, jamais mesurées tous mois confondus sur certaines régions, indique la DGM. Ainsi des records absolus de températures maximales ont été battus.

La journée du vendredi 09 juillet 2021 :

– 36,8 °C à Ifrane. Ancien record : 36,4°C le 16/07/2012.

– 46,1 °C à Khouribga. Ancien record : 44,5°C le 07/07/2020.

Lire aussi | Réforme fiscale. L’intégration de l’informel est une priorité

La journée du samedi 10 juillet 2021 :

– 49,6 °C à Sidi Slimane. Ancien record : 49,0 °C enregistré le 23/07/1995.

– 47,8 °C à Beni-Mellal. Ancien record: 46,1°C le 12/07/2017.

– 46,8 °C à Meknès. Ancien record: 46,2°C le 09/08/1925.

– 46,7 °C à Settat. Ancien record: 46,1°C le 07/07/2020.

– 46,4 °C à Fès. Ancien record : 46,4°C le 12/07/2017.

– 46,4 °C à Larache. Ancien record : 45,4 °C le 19/07/1995.

Lire aussi | Maroc. La France, l’Espagne et le Portugal relégués dans la liste B

La journée du dimanche 11 juillet 2021 :

– 47,3 °C à Oujda. Ancien record : 46,2°C enregistré le 31/07/2001.

– 46,2 °C à Taourirte. Ancien record : 46,0 °C enregistré le 23/07/2001.

Il est prévu que le temps restera chaud sur le Centre, le Sud et le Sud-Est du pays au cours de la semaine, avec toutefois une baisse des températures sur le Nord et l’Est du Royaume les mardi et mercredi, souligne la même source.

Avec MAP

 
Article précédent

Réforme fiscale. L’intégration de l’informel est une priorité

Article suivant

Décès du professeur Moulay Driss Archane, ancien médecin de feu S.M. Hassan II