Pandémie

Variants du Covid : GSK et CureVac vont développer un vaccin spécifique d’ici 2022

Le monde entier pourrait bientôt disposer d’un vaccin spécifique contre les différents variants du coronavirus (les variants britannique, brésilien et sud-africain). Le laboratoire pharmaceutique britannique GSK et l’allemand CureVac ont, en effet, annoncé le 3 février, qu’ils vont s’unir pour développer un vaccin à ARN messager contre les nouveaux variants du coronavirus avec l’espoir d’être prêts pour 2022.


Ce nouveau vaccin ciblera ainsi les variants qui émergent déjà et ceux qui pourraient arriver par la suite, apprend-t-on. « L’émergence de variants avec le risque de réduire l’efficacité des vaccins de première génération contre le Covid-19 nécessite que nous accélérations les efforts pour avoir une longueur d’avance sur la pandémie », soulignent les deux laboratoires. Dans le détail, l’accord prévoit que GSK versera 150 millions d’euros à la start-up allemande, ce qui permettra au britannique de détenir les droits du nouveau vaccin dans tous les pays sauf l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

Lire aussi| Campagne de vaccination : le satisfécit de Khalid Ait Taleb

 « Nous pensons que la prochaine génération de vaccin sera cruciale dans la lutte qui se poursuit contre le Covid-19 », a indiqué Emma Walmsley, directrice générale de GSK. On note aussi que GSK va d’abord aider cette année à la production d’un premier vaccin déjà mis au point par CureVac et qui se trouve actuellement en phase 3 des essais cliniques. Pour rappel, le coronavirus a déjà fait plus de 2,2 millions de morts depuis l’apparition de la pandémie il y a maintenant un peu plus d’un an.

Lire aussi| Hydrogène vert : le Maroc renforce sa coopération avec le Portugal

 
Article précédent

Marché des voitures neuves : bon démarrage des ventes à fin janvier

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 620 nouveaux cas, ​ 473.667 au total, jeudi 4 février 2021 à 18 heures