Automobile

Véhicules hybrides : Renault fabriquera cinq nouveaux modèles en Espagne

Renault vient fraîchement d’annoncer qu’il fabriquerait cinq voitures hybrides inédites en Espagne, et ce, dans le cadre de son nouveau plan stratégique. De nouveaux modèles qui permettront aux plateformes espagnoles de demeurer l’un de nos pôles les plus importants d’électrification et d’hybridation de la firme au losange, selon Luca de Meo Directeur général de Renault.

Dans le détail, deux véhicules de type B-SUV seront confiés à l’usine de Valladolid (nord), qui fabriquera aussi de nouveaux moteurs hybrides. Par ailleurs, des modèles de type C (Renault Mégane) et D-SUV (Kadjar) seront fabriqués à Palencia (nord), tandis que l’usine de Séville (sud) produira deux nouvelles boîtes de vitesses. La fabrication de ces produits commencera entre 2022 et 2024.


Lire aussi | Biens immobiliers espagnols : les Marocains sont devenus les acheteurs étrangers les plus actifs en 2020

Selon Luca de Meo, ce plan industriel apporterait plus de 12 milliards d’euros de valeur à l’économie espagnole dans les trois ou quatre prochaines années. De quoi permettre de créer selon le gouvernement espagnol environ 1 000 emplois stables, un chiffre que n’a pas mentionné Luca de Meo dans son discours.

Faut-il souligner que l’Espagne est le deuxième constructeur de voitures de l’Union européenne derrière l’Allemagne. L’automobile est un secteur-clef pour ce pays, correspondant à 10% de son PIB. Mais la production automobile y a chuté de près de 20% en 2020 sous l’effet de la pandémie. Du reste, le secteur redouble d’efforts pour prendre le virage de la voiture électrique.

Lire aussi | Coronavirus : le Maroc suspend les vols de et vers 5 nouveaux pays

Plombé par la crise sanitaire alors qu’il était déjà en difficulté, Renault a encaissé en 2020 une perte record de 8 milliards d’euros. Le groupe s’est fixé comme objectif d’économiser 3 milliards d’euros d’ici à 2025 et prévoit 15 000 suppressions de postes dans le monde.

 
Article précédent

Biens immobiliers espagnols : les Marocains sont devenus les acheteurs étrangers les plus actifs en 2020

Article suivant

50 femmes qui comptent : Soraya Mahfoud, Directeur Banque Privée chez BMCI Groupe BNP Paribas