Automobile

Ventes de voitures neuves : un mois d’avril évidemment catastrophique !

Compte tenu de la pandémie de Covid-19 qui frappe le Royaume, les ventes de voitures neuves poursuivent inexorablement leur chute vertigineuse. En attestent les chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) qui indiquent un repli de -86,32%, tous segments confondus pour le seul mois d’avril.


Dans ce contexte hors normes, tous les opérateurs (excepté Opel) ont essuyé les affres de cette pandémie. Preuve en est : seules 1 683 immatriculations au total (voitures particulières et utilitaires légers) ont été enregistrées pour ce seul mois d’avril. Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, 12 305 véhicules avaient été vendus à la même période l’année dernière ; c’est dire le gap béant existant entre ces deux périodes.

Lire aussi Ventes de voitures neuves : le marché national s’effondre

Et de façon plus détaillée, 1 230 voitures neuves particulières ont été vendues (en recul de -88,5%). Le segment des utilitaires légers n’est pas mieux loti ; en effet, seuls 445 véhicules ont été écoulés (en recul de -71,1%). Rappelons que la crise sanitaire avait déjà entraîné en mars dernier une chute de -61,66% des immatriculations automobiles, avec 6 305 véhicules vendus au total.

Il va sans dire que cette situation de crise impacte également le cumul des ventes 2020. Ainsi de janvier à fin avril, seules 33 825 immatriculations ont été enregistrées, soit un recul de -36,12% par rapport à la même période en 2019.  

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La défense de l’industrie est en marche

Article suivant

Coronavirus : 166 nouveaux cas, 5219 au total, mardi 5 mai à 16h