Scanner

Veolia Maroc : pas de cession sans contrepartie

 


De passage à Paris il y a quelques jours, le maire de Tanger, M. El Omari, a prévenu qu’il ne consentirait pas à la cession des activités de distribution d’eau de Veolia au Maroc sans contrepartie sur les tarifs : « Notre contrat avec Veolia court sur vingt-cinq ans, onze seulement se sont écoulés. Si Veolia veut se retirer ou vendre, cela n’est pas possible sans notre accord », conclut-il. 

 
Article précédent

L’ONMT s’intéresse aux voyageurs « last minute » français

Article suivant

Le ghassoul marocain en tenaille