Blé tendre

Vers un prolongement de la période de protection du marché national


Le département de l’agriculture a envisagé le maintien des droits de douane élevés sur l’importation du blé tendre au-delà de la fin de l’année, après l’annonce d’un niveau de production record de la campagne céréalière 2014-2015 à 110 millions de quintaux. Des estimations confirmées par l’opération de collecte de blé tendre, indique le ministère. En plus, la commercialisation de la récolte nationale, entamée lors des dernières semaines, se déroule dans de bonnes conditions et les prix de vente devront connaître un redressement, vu la bonne qualité de la récolte. Pour protéger cette récolte et optimiser les conditions de son écoulement, l’État avait pour mémoire décidé d’une augmentation des droits de douane sur l’importation du blé tendre, du 1er mai jusqu’au 31 octobre 2015.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La CMR va engager une démarche de certification

Article suivant

Dolidol investit 11 millions d'euros en Côte d'Ivoire