Pétrole

Vers une accalmie du cours du pétrole ?

Les prix du pétrole repartaient à la baisse lundi en cours d’échanges européens après avoir repris récemment 20% de sa valeur, sur l’espoir que les producteurs trouvent un accord pour geler leur niveau de production afin de soutenir des prix plombés depuis deux ans par un excès d’offre. Vers 10H20 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 49,44 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en repli de 1,44 dollar par rapport à la clôture de vendredi.


Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en septembre, dont c’est le dernier jour de cotation, lâchait 1,21 dollar à 47,31 dollars.

D’après les analystes, deux facteurs contribueraient à peser sur les cours de l’or noir à l’orée de cette nouvelle semaine d’échanges: l’annonce ce week-end par les rebelles des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) d’un cessez-le-feu conditionnel avec le gouvernement du Nigeria après huit mois de sabotages dans le sud pétrolifère du pays, et le fait que l’Irak a annoncé qu’il allait augmenter ses exportations de pétrole de 5% dans les prochains jours.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Carton plein pour le Festival « Voix de Femmes » de Tétouan

Article suivant

CDD dans l’Administration publique : flexibilité ou précarité ?