Transport

Vidéo. Effondrement d’une partie de l’hôtel Lincoln à Casablanca

La chute de pierres de l’historique hôtel Lincoln à Casablanca, ce matin, au niveau de la gare du marché central, a provoqué l’arrêt de circulation du tramway.


Des agents de la protection civile se sont rendus sur les lieux pour dégager le passage du tramway des chutes de pierres, qui n’ont pas fait de victimes ainsi que pour évaluer les risques de nouvelles chutes de pierres de l’édifice.

⚠️ الخط 1 : خبراء الصيانة والوقاية المدنية يبذلون قصارى جهدهم لاستعادة الوضع و تقييم خطر سقوط الأحجار من جديد⚠️ T1 :…

Publiée par Casa Tramway sur Mardi 26 novembre 2019

CasaTramway, dans une publication sur Facebook, a déclaré qu’à titre de mesures de sécurité suite à la chute de pierres à la station du marché central, la circulation a été suspendue au niveau de la première ligne », soulignant qu’un service partiel sera assuré entre le Terminus Lissasfa et la station Hassan II, ainsi que Sidi Moumen terminus et Hay Mohammadi avec la possibilité de se connecter avec la ligne 2 au niveau de la station Abdelmoumen et Anoual, tout en sécurisant la zone de la station du marché central pour couper le courant.

Il est a rappelé que la correspondance est gratuite et que le voyage demeure valide entre les deux stations de correspondance durant 30 minutes.

⚠️ الخط 1: لحماية المنطقة على مستوى محطة السوق المركزي سيتم قطع الطاقة الكهربائية بمنطقة وسط المدينة وسيتم تقديم خدمة…

Publiée par Casa Tramway sur Mardi 26 novembre 2019

Rappelons que l’Agence Urbaine de Casablanca (AUC) et le Groupe de développement territorial français Réalités, à travers sa filiale Réalités Afrique, ont signé en octobre dernier une convention pour le réaménagement, la rénovation et l’exploitation de l’hôtel Lincoln à Casablanca. Cette restructuration consiste en la conception d’un hôtel 5 étoiles, tout en préservant le parti architectural voulu par le créateur du Lincoln

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Maroc-Russie : les échanges commerciaux en nette progression

Article suivant

Établissements français au Maroc: les parents d’élèves indignés