Événement

Vidéo. Tanger : Coup d’envoi de la 3ème édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN

Le coup d’envoi de la 3ème édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a été donné, mercredi à l’espace Malabata à Tanger, sous le thème « Servir le citoyen, honneur et responsabilité ».


Ces journées s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de communication de la DGSN visant à consolider sa politique d’ouverture sur son environnement et à informer le public sur les efforts de modernisation mis en place pour assurer la sécurité des personnes et des biens, tout en préservant l’ordre public.

« La DGSN est passée de l’étape de l’initiative lors de la première édition des JPO de la DGSN tenue à Casablanca, à l’étape de l’instauration de cette culture au sein du travail sécuritaire durant la deuxième édition organisée à Marrakech », a précisé le préfet de police de Tanger, Mohamed Ouhtit, notant que la DGSN a réussi, aujourd’hui, à atteindre une étape avancée dans son approche de communication, notamment grâce aux expériences précédentes des JPO, devenus un rendez-vous annuel de communication institutionnelle avec les citoyens.

Et d’ajouter que les Journées Portes Ouvertes de la DGSN visent à consolider le sentiment de sécurité auprès des citoyens, à présenter les différentes missions de la police et les unités de sûreté, et à consacrer la police de proximité, ajoutant que la conception des lieux au sein de l’espace Malabata, qui abrite cette édition, a été mise en place de manière à recevoir le maximum de visiteurs, marocains et étrangers, et ce dans des conditions sûres et avec une réelle qualité des services.

La cérémonie d’ouverture de la 3ème édition des JPO a été ponctuée par la présentation des entités participantes à la manifestation, notamment le Groupe d’Intervention Rapide (GIR), la marche militaire et la formation musicale, le sport et le self-défense, la protection rapprochée, les unités d’intervention, la brigade motocycliste, la brigade équestre et la police cynotechnique.

Le programme riche et varié de cette édition s’étale sur 5 jours et comprend un total de 16 stands thématiques décrivant les différentes missions de la DGSN en tant que service public, et ce en termes de prestations rendues aux citoyens et aux visiteurs, ainsi que les différents métiers de la police.

Un espace histoire, art et culture sera également au programme afin d’illustrer l’évolution des outils de travail et les infrastructures, aux côtés d’une exposition des œuvres littéraires et artistiques produites par les policiers.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Classement Choiseul 2019 : qui sont ces Marocains qui font partie du top 100 africain ?

Article suivant

La Fédération du Commerce et Services s’attaque à la transformation digitale