Culture

Visa For Music : La fête de la musique !

Le Visa For Music, fondé par le discret et dynamique Brahim El Mazned, souffle sa sixième bougie. Du 20 au 23 novembre 2019, Rabat a vibré aux rythmes du monde. Retour sur un événement pas comme les autres. 


Premier salon-festival des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient, Visa For Music, Africa Middle East Music meeting, a vu le jour en 2013. A défaut d’une conférence de presse cette année, c’est au forum de la Map que le fondateur a évoqué l’historique de l’événement, les circonstances de sa naissance, les difficultés sur la route…

Le Visa For Music est né d’un constat empirique. D’un côté l’effervescence et le dynamisme d’une scène musicale marocaine, africaine et moyen orientale et de l’autre, le manque de sa visibilité sur le plan international. De là l’idée d’instituer un marché, un festival professionnel qui réunit les acteurs du secteur pour la promotion, la structuration et la professionnalisation des divers volets de la scène musicale de cette région. 

L’année dernière on a eu chaud quand Brahim El Mazned et Younes Boumehdi déclaraient que la sixième édition risquait de ne pas avoir lieu faute de moyens et de soutiens. C’est donc avec soulagement, bonheur et joie que nous avons accueilli cette cuvée! Dorénavant, le Visa For Music est profondément ancré dans la capitale du Royaume, Rabat, ville lumière et capitale culturelle du Maroc. Les faits, comme disait Lénine, sont têtus !
Les chiffres aussi. En cinq éditions le VFM c’est : 7.200 professionnels, 1.500 artistes, 1.500 journalistes, 350 exposants en provenance de 170 pays, 250 showcases, 28 after-midnight, 26 ateliers et formations, 33 conférences, 2810 speedmeeting et 64.000 spectateurs ! Vivement la septième édition ! 

Lire la suite dans votre magazine Challenge en vente dans tous les points de presse.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Maroc : Chutes de neige prévues lundi et mardi

Article suivant

Le suisse Clariant met fin à plusieurs décennies de présence industrielle au Maroc