Diplomatie

Visas annulés : L’Ambassade des Etats-Unis à Rabat a réagi

L’affaire des visas annulés par le Consulat des Etats-Unis à Casablanca a soulevé un tollé. L’Ambassade américaine à Rabat a apporté des précisions à ce sujet.


Relayée dans la presse électronique ce matin, l’information a fait état de nombreux Marocains, une « centaine », selon certains médias, qui se sont vu annuler leurs visas, sans explication. Contactée par nos soins, l’attaché de presse de l’Ambassade des Etats-Unis à Rabat a précisé qu’il s’agit d’un « petit groupe de personnes dont le visa a été annulé ».

Et d’ajouter que cette décision prise « sur ordre de l’Etat américain » n’implique pas que ces personnes soient interdites de visa de manière définitive indiquant qu’elles peuvent présenter une nouvelle demande. « Le Consulat des Etats-Unis à Casablanca octroie plus de 20.000 visas aux Marocains chaque année », a-t-il souligné.

A noter que cette décision n’est pas un cas isolé; d’autres pays sont également concernés. Les critères d’octroi de visa ont subi un changement. Selon le site américain « As It Is », les États-Unis exigent désormais de presque tous les demandeurs de visa qu’ils fournissent des informations personnelles sur leurs activités dans les médias sociaux. En outre, les demandeurs de visas américains seront invités à donner leurs adresses électroniques et numéros de téléphone précédents. Les nouvelles exigences devraient toucher environ 15 millions d’étrangers qui cherchent à obtenir un visa américain chaque année, a rapporté l’agence Associated Press.

« Le Consulat des Etats-Unis à Casablanca octroie plus de 20.000 visas aux Marocains chaque année »

L’administration Trump a proposé les changements pour la première fois en mars 2018. Cette politique fait partie du processus élargi de «vérification extrême» mis en place par le gouvernement américain pour tous les immigrants et les visiteurs. Les seuls demandeurs qui ne sont pas visés par les nouvelles règles sont ceux qui demandent un visa diplomatique ou officiel.

Lire aussi : Consulat américain à Casablanca : annulations massives de visas

Le Département d’État des États-Unis a confirmé à l’AP la semaine dernière qu’il avait modifié ses formulaires de visa d’immigrant et de non-immigrant pour exiger des informations supplémentaires. Les formulaires visent des coordonnées sur les cinq dernières années (noms d’utilisateur, numéros de téléphone, d’activités de voyages internationaux et d’historique sur les réseaux sociaux).

Il est également demandé aux demandeurs de visa si des membres de leur famille ont été impliqués dans des activités terroristes. Le département d’Etat a déclaré dans un communiqué que les nouvelles exigences visaient à améliorer le processus de vérification afin de protéger la sécurité nationale.

Un responsable du ministère a déclaré à la publication en ligne The Hill que les services de médias sociaux avaient été utilisés ces dernières années comme un outil pour «alimenter le sentiment et l’activité terroristes». Le responsable a déclaré que les nouvelles exigences pouvaient être un outil précieux «pour filtrer les terroristes et la menace à la sécurité publique et d’autres individus dangereux de bénéficier d’accès aux Etats-Unis.»

 

 

 

 

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La répartition de l’or dans le monde

Article suivant

Sécurité routière : Le Groupe PSA au Maroc confirme son engagement