Automobile

Voitures électriques. Ford va créer quatre nouvelles usines

Ford vient fraîchement de donner une impulsion forte à sa transition électrique en annonçant la création de quatre usines aux États-Unis avec son partenaire sud-coréen SK innovation. Soit un investissement de l’ordre de 11,4 milliards de dollars avec à la clé 11 000 emplois à l’horizon 2025.

Dans le détail, le constructeur automobile américain a précisé que deux usines de batteries seraient installées dans le Kentucky, en plein cœur des États-Unis. Une troisième plateforme de batterie sera construite dans l’ouest du Tennessee, ainsi qu’une usine de véhicules qui devrait commencer à produire des engins électriques d’ici 2025.

Par ailleurs, la firme à l’ovale bleu investira au total 7 milliards de dollars qui font partie des 30 milliards déjà annoncés plus tôt cette année. Son partenaire SK Innovation déboursera le restant. Faut-il préciser qu’il s’agit du plus gros investissement jamais réalisé au cours des 118 années d’existence du constructeur automobile américain pour de nouvelles usines de fabrication.


Lire aussi | Visa : la France durcit les conditions pour les marocains

Aussi, cet investissement soutient «l’objectif à plus long terme de l’entreprise de créer un écosystème de fabrication américaine durable et d’accélérer ses progrès vers la neutralité carbone conformément à l’accord de Paris sur le climat», précise le constructeur.

Ford a d’ailleurs révisé à la hausse ses objectifs de flotte électrique puisqu’il s’attend désormais à ce que 40 à 50% de son volume de ventes mondiales soient entièrement électriques d’ici 2030 contre 40% encore estimés au printemps.

Lire aussi | L’Université Mohammed V de Rabat classée 1ère au 2021 U-Multirank

À noter que cette nouvelle intervient dans un contexte de forte demande pour le nouveau véhicule pick-up F-150 Lightning et pour d’autres modèles électriques comme le E-Transit et la Mustang Mach-E du groupe Ford.

 
Article précédent

Visa : la France durcit les conditions pour les marocains

Article suivant

Le ministre des Affaires étrangères de la Mauritanie en visite au Maroc