Auto

Volkswagen abat ses cartes

 


Grands taxis. Le renouvellement du parc des grands taxis suscite bien des appétits. En témoignent les différents importateurs automobiles de véhicules neufs de la place qui ont investi ce juteux marché estimé à 45.000 véhicules à remplacer. Dernier arrivant en date, Volkswagen qui compte bien tirer son épingle du jeu avec son Caddy Maxi Taxi.   Par David Jérémie

Après Dacia, SsangYong, Fiat, Nissan et plus récemment Citroën et Peugeot qui ont lancé leur offre commerciale en matière de grands taxis, c’est au tour de Volkswagen d’abattre ses cartes. L’importateur de la marque (Centrale Automobile Chérifienne) mise sur son Caddy Maxi Taxi pour séduire les professionnels du secteur. Pour mémoire, le Gouvernement a affecté courant 2014 une enveloppe budgétaire de 3,6 milliards de DH à cette opération de renouvellement des grands taxis dont le lancement s’est effectué en mars dernier et qui devrait s’achever le 31 octobre prochain. Ainsi, une prime à la casse de 80.000 DH est allouée à chaque véhicule éligible et selon des conditions bien précises. Toujours est-il qu’à un peu moins de deux mois de la date butoir de la fin de cette opération, le succès n’est pas encore au rendez-vous. À en croire les professionnels, un peu plus de 1.500 véhicules auraient été vendus à ce jour, soit 3% du potentiel du marché. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce faible taux de renouvellement. Notons qu’une grande partie des taxis en circulation est exploitée par des chauffeurs qui n’en sont pas forcément propriétaires, d’où certaines difficultés à enclencher la procédure de renouvellement. Il se murmure également, selon les spécialistes du secteur, qu’une aide financière supplémentaire pourrait être allouée aux artisans taxi par le Gouvernement, d’où un attentisme pour certains.

Un véhicule bien étudié

«Pour répondre aux besoins des chauffeurs de grands taxis, nous avons pris le temps de bien configurer notre véhicule», nous a précisé Youssef Touhami. Et le directeur de la marque Volkswagen de poursuivre : «sachant que les artisans ont pendant des années fait le choix d’un véhicule allemand qui a toujours été à leurs yeux d’une fiabilité éprouvée, nous leur proposons un produit d’origine allemande connu lui aussi pour sa longévité, mais surtout pour sa qualité de fabrication, ses performances techniques et sa consommation mesurée». Compte tenu des spécificités de roulage des grands taxis dans le Royaume, CAC a dépêché une équipe d’ingénieurs Allemands afin de les sensibiliser aux adaptations techniques à effectuer sur le véhicule. Au final, ont été renforcés tout ce qui nécessite une utilisation extrême au quotidien, à savoir les portières, la boîte de vitesse, la suspension, les soubassements… L’habitacle qui peut accueillir confortablement sept passagers n’a pas été oublié, héritant de revêtements plastiques très résistants, d’une sellerie spécifique (similicuir) que l’on peut nettoyer facilement, tout comme les moquettes en caoutchouc. «Ce véhicule dispose du plus grand empattement de sa catégorie, ce qui nous permet d’avoir un vrai coffre à bagages de 530 litres et des passagers arrière qui ne sont pas adossés aux portières du coffre», nous précise Youssef Touhami. À noter qu’en terme de sécurité, le Caddy Maxi  dispose du double airbag, de l’ABS et aussi du contrôle électronique de la trajectoire. Sous le capot, on retrouve un 1,6 TDI de 102 chevaux animé par une boîte de vitesses à cinq rapports, un bloc réputé pour sa souplesse d’utilisation et son appétit mesuré en carburant. Un package qui n’a pas laissé insensibles les professionnels, puisque depuis le 10 août dernier, 107 Voitures (sur un stock de 120),  avaient d’ores et déjà été commandées. Un véhicule proposé à partir de 98.000 DH, hors taxes, frais d’immatriculation et 80.000 DH de subvention. «Un prochain arrivage est prévu pour fin octobre et cela devrait monter crescendo», a conclu le directeur de la marque Volkswagen. ■

 

 
Article précédent

Pétillante et branchée

Article suivant

Entrepreneur à 23 ans, musicien par passion