Santé

Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, jeudi 23 juillet

Le coronavirus, qui a contaminé plus de 14 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et les réseaux sociaux.


– 24% d’indépendants/employeurs optimistes pour les trois prochains mois VRAI

– L’efficacité du masque de protection peut être testée en soufflant sur une flamme. Si la flamme s’éteint, le masque ne protégerait pas ; si elle continue de brûler, c’est qu’il est suffisamment efficace. FAKE

– Le revenu mensuel moyen des actifs occupés a baissé de moitié durant la période du confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus. VRAI

– La Covid-19 pourrait être transportée par les particules de pollution. FAKE

– Il a été décidé de poursuivre certains responsables de la gestion des unités de production de fruits rouges à Lalla Mimouna dans la province de Kénitra. VRAI

– La pandémie de Covid-19 est prétexte à un « plan international d’asservissement et de réduction des populations » mené par des lobbys. FAKE

Lire aussi |Confinement : le revenu mensuel moyen en forte baisse (HCP)

–Lancement d’une plateforme électronique dédiée au dépôt des dossiers de demande de subventions, dénommée «Guichet Unique Electronique» (GUE) afin de réduire le déplacement physique des agriculteurs aux guichets. VRAI

– Les Chinois se préparent déjà à lancer un nouveau virus qui est fabriqué traditionnellement, et l’essai de ce virus a tué 70 chiens dans une heure. FAKE

–Interdiction de quitter la ville de Tanger à l’occasion de l’Aïd Al Adha. VRAI
C’est la décision du Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia qui concerne les entreprises de la zone industrielle de Tanger.

– Le gel désinfectant explose au contact de la chaleur et du soleil. FAKE

Lire aussi |Tanger : interdiction des autorisations de déplacement professionnel

 
Article précédent

L’après Covid 19 commence aujourd’hui [Édito]

Article suivant

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, jeudi 23 juillet à 18h