Santé

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 24 septembre

Le coronavirus, qui a contaminé plus de 31 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux.


– Les autorités locales ont levé mercredi soir les barrages en béton qui étaient érigés dans certains quartiers-cluster de la commune Charf-Mghougha, à Tanger. VRAI

– La Direction provinciale de l’Education nationale de Meknès, a annoncé la fermeture de toutes les écoles de la ville après le dépistage de plusieurs élèves contaminés par le coronavirus. FAKE 

– Un lycée de Settat a dû fermer ses portes et passer à l’enseignement à distance après la contamination de 3 personnes au coronavirus. VRAI

Lire aussi | Blanchiment de capitaux : 390 affaires enregistrées en 2019 et 2020

– Les réfugiés au Maroc n’ont pas respecté le confinement. FAKE  Presque tous les réfugiés (99,3%) ont respecté les mesures de confinement sanitaire, avec un respect total pour 90,4% et partiel pour 8,9%, contre 79% et 21% respectivement pour les ménages marocains, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

– Les autorités locales de Rabat ont décidé d’alléger les mesures préventives et sanitaires. VRAI Les barrières métalliques ont été enlevées des quartiers Takkadoum, Arrachad et El Farah.

– L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA), a annoncé la suspension des services du centre d’immatriculation de Marrakech à partir de jeudi prochain. VRAI Cette mesure d’urgence s’inscrit dans le cadre des démarches préventives mises en place pour lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19 et garantir la sécurité sanitaire des employés et des usagers.

Lire aussi |La CGEM accueille trois nouvelles Fédérations

 

 

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 2356 nouveaux cas, 110.099 au total, jeudi 24 septembre à 18 heures

Article suivant

Conseil de gouvernement : la réorganisation de Casablanca Finance City actée