Santé

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 26 octobre

Le coronavirus, qui a contaminé plus de 43 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux.


– Des barrages ont été mis en place à la sortie et à l’entrée de Casablanca. Il est obligatoire de disposer d’une autorisation exceptionnelle pour le déplacement entre Casablanca, Mohammedia, Nouaceur et Mediouna, Berrechid et Benslimane. VRAI

– Les professionnels de la santé du secteur privé de Casablanca sont obligés d’aider leurs collègues du public, soumis actuellement à une forte pression dans la région. FAKE Le Wali du grand Casablanca appelle les professionnels de santé du secteur privé à effectuer des missions ponctuelles au sein des structures publiques pour soulager leurs confrères.

Lire aussi |Casablanca : les blindés aux barrages pour contrôler les déplacements [Reportages vidéos] 

– Sans autorisation exceptionnelle, toute personne voulant accéder à Casablanca devra payer une amende de 300 DH et celle voulant en sortir devra faire demi-tour. VRAI

– Face à la recrudescence des cas de Covid-19 à Casablanca , les autorités locales ont décidé un retour au confinement. FAKE

– La compagnie aérienne Ryanair augmente ses fréquences vers le Maroc, en partenariat avec l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) depuis dimanche 25 octobre, afin d’encourager la reprise du secteur du tourisme national. VRAI

Lire aussi | L’humidité réduirait la contamination au coronavirus [Étude]

– Le vaccin contre la grippe augmenterait les risques de coronavirus. FAKE

– Le Wali de Casablanca, Said Ahmidouch a lancé un appel pour que les entreprises du secteur privé basculent en télétravail. VRAI

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 2264 nouveaux cas, 199.745 au total, lundi 26 octobre à 18 heures

Article suivant

Aéronautique : l’américain Spirit AeroSystems prend le contrôle de l’usine casablancaise du groupe Bombardier