Santé

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mercredi 30 septembre

Le coronavirus, qui a contaminé plus de 33 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux.


– Reprise de l’opération de rapatriement des marocains bloqués à Mellilia. VRAI. Selon plusieurs médias espagnols, l’opération de rapatriement se déroulera en plusieurs étapes successives et ce, à partir de ce mercredi 30 septembre. Les Marocains rapatriés seront assujettis à des tests de dépistage de la Covid-19, et les cas suspectés avoir contracté le virus devront être soumis à un isolement sanitaire de 14 jours, rapportent les mêmes sources ibériques.

– La Direction provinciale de l’Education nationale de Rabat, a annoncé la fermeture de toutes les écoles de la ville après le dépistage de plusieurs élèves contaminés par le coronavirus. FAKE

Lire aussi | Live. Trump Vs. Biden : premier débat de la présidentielle américaine 2020

– Le Comité Régional de Vigilance à Agadir a décidé, ce mercredi, de promulguer de nouvelles mesures concernant les heures de fermeture des magasins et cafés. VRAI Les autorités d’Agadir ont fixé les heures de fermeture pour la plupart des centres commerciaux, magasins, cafés et restaurants, à 22h.

– Les entreprises basées à Tanger vont adopter le télétravail au vu des restrictions imposées dans la ville. FAKE

Lire aussi | Casa-Transports accélère l’élaboration des contrats d’exploitation des futures lignes de tram

– 600 membres des Forces Armées Royales (FAR), de la Gendarmerie Royale, de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) et de la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED) se sont portés volontaires pour les essais cliniques du vaccin chinois contre le coronavirus. VRAI

– Plusieurs cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés parmi les employées de Lydec à Casablanca. FAKE

 
Article précédent

Importation : les transitaires se plaignent des bureaux de contrôle

Article suivant

Guerguerat : le PPS condamne les agissements des séparatistes