Sport

WAC-EST : le TAS annule la décision du comité exécutif de la CAF

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu publique, ce mercredi, « une décision partielle » dans laquelle il a annoncé l’annulation de la décision rendue le 5 juin par le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) qui avait demandé aux Wydad de Casablanca (WAC) et à l’Espérance de Tunis (EST) de rejouer la finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique 2018/2019.


Dans un communiqué publié mercredi, le TAS a déclaré que sa formation en charge de cette affaire a considéré que le Comité exécutif de la CAF n’était pas compétent pour ordonner que la finale retour soit rejouée et a décidé d’annuler la décision attaquée. Les appels des deux clubs sont donc partiellement admis pour cette raison. En revanche, toutes les autres conclusions prises par le WAC sont définitivement rejetées, tandis que celles de l’EST seront traitées dans la sentence finale.

Pour rappel, l’Espérance de Tunis avait remporté la Ligue des champions d’Afrique contre les Marocains du Wydad Casablanca, le 24 mai dernier à Radès, en l’emportant 1-0 en finale retour. Une victoire dans la confusion la plus totale, au bout de pas moins d’une heure trente d’interruption.

L’égalisation des Marocains à la 59ème minute avait été invalidée par l’arbitre, pour hors jeu, mais la VAR n’a pas pu confirmer ou infirmer la décision puisqu’elle ne fonctionnait pas.

Les joueurs du Wydad avaient alors refusé de reprendre le jeu et l’arbitre avait donné la victoire aux espérantistes. Une finale qui avait tourné au fiasco et laissé entrevoir un incroyable imbroglio juridico-sportif.

Réunie dans l’urgence, la CAF avait alors décidé de faire rejouer le match en intégralité, sur un terrain neutre, après la CAN 2019.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Un discours royal rassurant désasphyxie le peuple

Article suivant

30 juillet 1999 : Intronisation du Roi Mohammed VI