Assurances

Wafa assurance à la conquête de la croissance rentable et prudente


Wafa assurance affiche un bon semestre 2015 marqué par une hausse de plus de 6% du chiffre d’affaire grâce à la branche Vie.  La compagnie veut capitaliser sur son groupe mère pour se développer en Afrique. 

Wafa Assurance a réalisé, au premier semestre 2015, un chiffre d’affaires global de 3,42 milliards de DH en hausse de 6,4% par rapport au premier semestre de l’année précédente. Cette croissance est portée à 75% par la Vie, grâce à la bancassurance.  «  Cette croissance dépasse sensiblement celle de marché avec +2 points » a déclaré Taoufik Benjelloun, directeur financier de Wafa Assurance lors de la conférence de presse tenue, le 8 septembre 2015.

Les résultats financiers Vie et non Vie ont atteint respectivement 403 et 413 millions de DH en hausse respective de 17,6% et 16%. «L’amélioration du résultat financier Vie et en Non-Vie grâce à des revenus non récurrents plus importants qu’au premier semestre 2014.  « Rien que la branche Non-Vie a enregistré des revenus récurrents de 137 millions de DH en hausse de 50% en glissement annuel » a précisé T. Benjelloun.

Toutefois,  l’amélioration de l’exploitation et du résultat financier technique est absorbée par des frais financiers non récurrents relatifs au portefeuille libre  et une charge d’impôt sur la société en hausse.

In finé, le résultat net est resté stable au même niveau du premier semestre 2014 à 479 millions de DH. 

Pour l’année, la compagnie d’assurance s’attend à des résultats en ligne avec les performances semestriels.  « Malgré que nous sommes leader du marché avec une part de plus de 21%, nous voulons rester une entreprise svelte et agile à travers la maitrise des charges et des frais généraux » a fait savoir Ali Harraj, PDG de Wafa Assurance. Et d’ajouter : « nous cherchons de la croissance rentable et prudente ».

L’Afrique comme relais de croissance

De plus, l’Afrique va constituer un relais de croissance pour Wafa Assurance. « Nous avons la chance d’appartenir au groupe panafricain Attijariwafa Bank. Avec une parfaite synergie, nous allons se développer dans les marchés africains prioritaires à fort potentiel de croissance » a déclaré A. Harraj

D’ailleurs, Wafa Assurance vient de lancer une filiale de bancassurance au Sénégal. Ainsi, la compagnie compte désormais trois filiales à l’international dont une en Tunisie et deux au Sénégal. Sur ce titre, A. Harraj a avancé : «  Nous avons d’autres projets dans le pipe. En particulier, nous sommes en attente d’agrément pour s’implanter en Côte d’Ivoire ».

 
Article précédent

Elections : La bataille des alliances

Article suivant

Les élections en chiffres