AssurancesFlash-eco

Wafa Assurance adopte la réalité virtuelle

Nouveauté chez Wafa Assurance.


Engagée depuis plus de 10 ans dans la prévention des risques d’entreprises, la filiale de Attijariwafa bank a adopté une nouvelle démarche technologique et novatrice afin d’accompagner ses entreprises clientes à maîtriser et réduire le risque en cas de sinistre. Wafa Assurance a ainsi présenté ses nouvelles solutions digitales utilisant la réalité virtuelle et augmentée. Ainsi, la compagnie d’assurance effectuera des formations gratuites au profit des collaborateurs de ses entreprises clientes. Une expérience immersive et interactive qui plongera l’utilisateur au cœur d’une simulation virtuelle faisant objet d’un exercice d’entraînement sans risques.

Cette solution repose sur trois concepts clés. Le premier, un atelier de simulation d’extinction de feu en réalité virtuelle qui passe par la mise en place d’un nouveau concept innovant connectant un extincteur de feu doté de capteurs à un casque de réalité virtuelle. Ce dernier permettra à son utilisateur d’être mis en situation réelle d’un début d’incendie afin d’évaluer ses réflexes et sa capacité d’intervention. Le deuxième s’intitule VR360° : vos risques en 360°. Ce concept est basé sur une photo 360° d’un environnement de travail projeté dans un casque de réalité virtuelle. Le collaborateur introduit dans cet environnement est amené à détecter la source d’un risque et à le maîtriser efficacement. Cet exercice est renforcé par des instructions à suivre pour l’évacuation en toute sécurité et l’intervention pour la maîtrise des risques. Le dernier concerne une visite de risque en réalité virtuelle. Il s’agit de recréer en réalité virtuelle l’environnement industriel dans lequel œuvre l’entreprise et d’y créer des risques afin de tester le réflexe de la personne formée à localiser les risques et à les maîtriser.

Pour Wafa Assurance, cette nouvelle approche digitale vise à moderniser le processus d’apprentissage, augmenter l’assimilation des règles et consignes de sécurité et de diminuer la durée de formation en lui octroyant un aspect plus attractif et convivial.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

ALD dépasse les 10.000 véhicules

Article suivant

Il fait l’actu : Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al-Maghrib