Assurances

Wafa Assurance planche sur une nouvelle stratégie de développement

Ali Harraj, président de Wafa Assurance.

La compagnie d’assurance étudie actuellement plusieurs projets d’implantation sur de nouveaux marchés. Elle veut capitaliser sur l’expérience de sa maison mère en Afrique. par Roland Amoussou


Déploiement en Afrique, préparation en vue de se lancer sur le segment du Takaful, Wafa Assurance est sur plusieurs fronts. L’entreprise, leader sur le marché national, entend renforcer son positionnement et sa croissance sur le long terme. Et pour ce faire, une stratégie devrait être déployée incessamment pour soutenir son développement et ses nouvelles ambitions. « Nous sommes dans une phase de croissance et de transformation de l’entreprise. Nous avons beaucoup de projets dans le pipe, mais nous allons procéder pas à pas », a expliqué, mardi, Ali Harraj, président de Wafa Assurance, lors de la présentation des résultats semestriels du groupe. « Nous en parlerons d’ici la fin de l’année dans le cadre d’une nouvelle stratégie. Même si nous sommes leader du marché, nous voulons rester une entreprise qui agit », a-t-il ajouté. Selon le top management, plusieurs projets d’implantation sur de nouveaux marchés sont à l’étude. Notons que Wafa Assurance est déjà présente au Sénégal, en Tunisie, et a récemment démarré ses activités au Cameroun.

Un bon résultat au premier semestre

La Côte d’Ivoire sera la prochaine destination du groupe, qui n’attend que son agrément pour démarrer son activité. Toutefois, soulignons que le groupe n’envisage pas, à court terme, de donner un poids significatif à ses filiales africaines. Wafa Assurance veut y aller prudemment sans se précipiter, et surtout capitaliser sur l’expérience de sa maison mère (groupe Attijariwafa bank) sur le continent. «L’Afrique pour nous est un relais de croissance pour demain», a fait remarquer Ali Harraj. Par ailleurs, concernant les résultats du premier semestre 2015 de Wafa Assurance, il ressort, à fin juin 2015, que le groupe a enregistré une croissance de l’ordre de 6,4% de son chiffre d’affaires, qui s’établit à 3,42 milliards de DH. Notons que cette hausse est tirée aussi bien par l’activité-Vie que celle de non-Vie. Dans les détails, l’activité-Vie a réalisé une progression de 10,7 %, atteignant 1,59 milliard de DH. Le top management de l’entreprise explique que cette hausse est essentiellement le fait de l’activité épargne en progression de 13,5 % à 1,17 milliard de DH, grâce notamment à la poursuite de l’amélioration de la liquidité du marché. Ce n’est pas le cas pour l’activité Non-vie qui a enregistré un rythme bien moindre avec une hausse de 3,0 % à 1,84 milliard de DH. Aussi, soulignons que le résultat technique du groupe s’est amélioré grâce aussi bien au résultat technique Vie que non-Vie. En clair, le résultat Vie a augmenté de 6,7 % pour s’établir à 215 millions de DH. La non-Vie a enregistré une hausse de 26,6 % à 456 millions de DH. Notons également, que le bénéfice net de Wafa Assurance est de 479 millions de DH au titre du 1er semestre 2015, stable par rapport au 1er semestre 2014.

 
Article précédent

Attijariwafa bank courtise les auto-entrepreneurs

Article suivant

Entrepreneur artistique et social, promoteur de talents