Transfert d’argent

Wafacash développe son partenariat avec WorldRemit

Du nouveau du côté de la filiale de Attijariwafa bank et du service en ligne londonien. Après avoir signé en avril 2017 un partenariat permettant aux MRE le transfert de fonds directs vers le Maroc, les deux entreprises de transfert d’argent s’associent de nouveau. Cette fois, les clients de 50 pays pourront envoyer de l’argent à tous les points de retrait de Wafacash à travers l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale.


Les transferts de fonds dans la région ont connu dix années de croissance soutenue, et leur montant global devrait se monter, selon les projections, à 34 milliards de dollars pour l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne en 2017. Selon la Banque mondiale, la valeur des opérations à destination du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal a augmenté selon les estimations de 86%, 130% et 74% respectivement, entre 2006 et 2015. Le Maroc, à lui seul, a bénéficié de plus de 7 milliards de dollars en 2015 selon la Banque mondiale, soit l’équivalent de 7% de son PIB.

Pour rappel, le Maroc est devenu le troisième plus grand pays destinataire de transferts de fonds en Afrique avec 7 milliards de dollars entrant en 2015. Pour sa part, WorldRemit avait annoncé en août 2017 une intégration mondiale avec Android Pay de Google, suivie d’un partenariat avec la plateforme d’argent mobile de Huawei en Afrique. Wafacash et WorldRemit, qui ont déjà noué un partenariat au Maroc et au Sénégal, ont choisi de se développer également au Cameroun, au Benin, au Burkina Faso, au Niger et en Côte d’Ivoire d’ici la fin de l’année.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Marhaba 2017 : hausse de 6% des MRE

Article suivant

Le CJD sensibilise les dirigeants d’entreprise sur l'importance de l'innovation