Société

Wafasalaf se demande : « Les métiers ont-ils un genre ? »

La filiale d’Attijariwafa bank profite de la célébration de la Journée internationale des femmes pour consacrer la 5ème édition du cycle de ses conférences annuelles à la question des genres dans l’exercice des métiers.


L’organisme de crédit à la consommation a ainsi réuni, ce mardi 19 mars 2019 à Casablanca, des intervenants de renommée internationale pour débattre du sujet. L’objectif est, comme chaque année, d’agiter les idées afin de contribuer à faire bouger les lignes sur la question des genres en milieu professionnel.

La 5ème édition du Cycle de conférences a permis dans ce sens de faire cohabiter des prises de parole variées, à l’image des intervenants à cet évènement ; comme par exemple le cas de Kawthar Benatia, commandant de bord à Royal Air Maroc, dont l’intervention s’est focalisée sur son expérience de la problématique des genres dans l’exercice de son métier.

Aussi au menu de cette 5ème édition, un débat sur les enjeux de la mixité dans l’exercice des métiers. Un panel d’experts internationaux a ainsi exploré les causes du manque de mixité de certaines professions, l’importance d’y remédier et les moyens d’y parvenir.

Pour sa part, Narjis Hilale, auteur de « La trousse de survie de la femme en entreprise », a partagé avec l’audience son analyse des évolutions en cours, à la faveur notamment des bouleversements technologiques qui font émerger de nouvelles compétences et de nouveaux métiers.

« Notre cycle de conférences annuel a vocation à porter dans le débat public des questions-clés, non pour notre seule entreprise mais pour toute la société », rappelle Badr Alioua, président du Directoire de Wafasalaf. « La question soulevée cette année en témoigne : interroger les préconceptions associées à certains métiers, c’est œuvrer pour l’épanouissement individuel et donc la réussite collective. C’est aussi préparer notre société aux défis de demain qui exigeront notamment de s’ouvrir et s’adapter aux besoins nouveaux », souligne-t-il.

Pour rappel, les enjeux de diversité et de parité sont au cœur des engagements de Wafasalaf. Pour preuve : l’entreprise compte à ce jour plus de 53% de femmes parmi ses effectifs. Aussi, elle a été distinguée à plusieurs reprises pour ses réalisations en matière de diversité, notamment lors de sa première labellisation RSE par la CGEM en 2014. Wafasalaf a initié ce cycle de conférences en 2015 : l’événement s’est depuis imposé comme un rendez-vous incontournable au mois de mars.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Autoroute Rabat-Oujda : Circulation provisoirement suspendue jeudi

Article suivant

Attijariwafa bank mise sur les femmes pour le développement de l’Afrique