Digital

WeLoveBuzz à la conquête de l’Égypte

Vous êtes à la recherche d’une success story marocaine ? Ne cherchez plus : WeLoveBuzz est, en quelque sorte, le Facebook du Royaume.


Tout part d’un article relatant la mésaventure des deux fondateurs du site au Morocco Mall. L’un d’eux a été interdit d’accès via la porte principale et a fini par passer par le parking. L’article relatant l’expérience a été partagé des milliers de fois : WeLoveBuzz, plateforme créée dans une chambre d’étudiant en 2010, a ainsi pris son envol.

Aujourd’hui devenu une entreprise, WeLoveBuzz compte 30 collaborateurs, 2 millions de visiteurs uniques par mois, une audience de 15 millions de personnes chaque semaine et plus de 60 clients et agences évoluant dans tous les secteurs : automobile, hôtellerie, mode, banque, culture, etc. Le tout orchestré par un CEO de 24 ans ; à l’image de Facebook.

Il est surtout devenu le site des Millennials grâce à une stratégie éditoriale basée sur le native advertising (manière d’associer un univers à un contenu auquel s’adosse une marque pour la promotion de ses produits afin de générer de l’engagement). WeLoveBuzz a ainsi produit 60 vidéos qui ont cumulé plus de 30 millions de vues. À l’instar de Facebook qui était destiné à la base aux étudiants de Harvard, WeLoveBuzz a des vues sur l’international. Avec un chiffre d’affaires multiplié par 15 ces deux dernières années et un engagement de son audience multiplié par 2,5 sur la même période, le site ouvrira en Égypte en 2018.

Pour rappel, les potentialités dans la région sont énormes : le marché de la publicité digitale dans la zone MENA a dépassé le milliard de dollars en 2017, avec un nombre d’internautes qui a doublé depuis 2010 pour atteindre 143 millions de personnes cette année.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

CFG Bank poursuit sa mue vers une banque universelle

Article suivant

Il fait l’actu : Dr Abdallah Lahlou-Filali, président de Pharma 5