Télécommunications

WhatsApp : les Marocains mis en garde contre un logiciel espion

Les utilisateurs de WhatsApp devraient être vigilants. Un logiciel espion aurait été installé à distance sur les Smartphones et autres appareils en utilisant une faille majeure dans l’application de messagerie de ce réseau social très utilisé.


L’administration de la défense nationale a alerté les Marocains contre ce logiciel espion en publiant une circulaire où elle exhorte les utilisateurs à actualiser la dernière version de WhatsApp, rapporte Al Massae dans son édition de ce jeudi 16 mai.

WhatsApp a prévenu ses utilisateurs les appelant à mettre à jour leurs applications par mesure de précaution, rapporte le Financial Times qui a précisé que le logiciel espion impliqué a été développé par la société israélienne NSO Group.

« WhatsApp, propriété de Facebook, compte plus de 1,5 milliard d’utilisateurs et revendique son cryptage de bout en bout comme une fonctionnalité de sécurité importante qui encourage les utilisateurs à l’utiliser pour la messagerie texte, audio et vidéo dans le monde entier. Cependant, notre correspondant de Tel Aviv, Mehul Srivastava, a annoncé la découverte d’attaques de piratage WhatsApp, à l’aide d’un logiciel développé par une start-up israélienne pouvant intégrer un programme de surveillance dans les Smartphones. Le logiciel espion Pegasus développé par le groupe NSO peut activer le microphone et la caméra d’un téléphone, parcourir les courriels et les messages et collecter des données de localisation », a indiqué le quotidien britannique.

Les iPhone et les téléphones Android peuvent être infectés en appelant des cibles à l’aide de la fonction d’appel téléphonique de l’application. Le code malveillant peut être transmis même si les utilisateurs ne répondent pas à leurs téléphones et les appels disparaissent souvent du journal des appels.

WhatsApp a commencé à déployer un correctif sur ses serveurs vendredi dernier et a conseillé à tous les utilisateurs de mettre à jour la dernière version de l’application, publiée lundi.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Omar Hilal, représentant permanent du Maroc aux Nations-unies

Article suivant

Casablanca : l’enfer des automobilistes en mode Ramadan