Santé

Wiqaytna enregistre un nouveau record

L’application Wiqaytna lancée par le ministère de la Santé dépasse les 2 millions de téléchargements. Ce niveau d’adoption en trois semaines est l’un des meilleurs enregistrés au niveau mondial pour des applications similaires basées sur le volontariat. Un résultat attribuable à la contribution citoyenne, gracieuse et volontaire de plusieurs parties prenantes, se félicite le ministère.


Pour améliorer davantage le taux d’adoption et renforcer l’efficacité de l’application, une deuxième phase de la campagne de communication « Restons vigilants, protégeons-nous mutuellement » qui promeut le respect des mesures de prévention, dont l’utilisation de Wiqaytna sera entamée parallèlement avec l’assouplissement des mesures de confinement.

En effet, l’application de notification d’exposition au coronavirus, disponible pour téléchargement sur www.wiqaytna.ma , Google Play et App Store, constitue un dispositif complémentaire important pour accompagner l’assouplissement des mesures de confinement.

Lire aussi | Coronavirus : le ministère de la Santé lance l’application «Wiqaytna »

Avec la reprise progressive des activités économiques et sociales, le nombre de contacts des citoyens augmentera significativement (travail, déplacements, loisirs…). L’utilisation de l’application par un grand nombre aidera, dans ce contexte, à faciliter l’identification et la prise en charge rapides des contacts des cas confirmés positifs par les équipes du Ministère de la Santé.

Grâce à Wiqaytna, les personnes qui se seraient trouvées à proximité d’une autre personne qui s’avère positive à la Covid-19 dans les jours qui suivent seront notifiées par message SMS contenant les précautions à prendre pour se protéger et protéger leur entourage.

Lire aussi | Covid-19 : l’AUSIM apporte des éclaircissements sur l’application Wiqaytna

Avant la notification, les équipes du ministère de la Santé procèdent à une évaluation fine du risque d’exposition en se basant sur les informations remontées grâce à la technologie Bluetooth (proximité, durée et fréquence). Quand un contact d’un cas confirmé positif est remonté, trois scénarios sont envisagés : 

– Si le risque est minime (plus de 1 mètre de distance et moins de 15 minutes) l’utilisateur n’est pas notifié

– Si le risque est moyen, l’utilisateur reçoit un SMS qui lui demande de renforcer les mesures de prévention et de suivre l’éventuelle apparition de symptômes

– Si le risque s’avère élevé, en plus de la notification par SMS, les équipes du Ministère de la Santé prennent contact avec l’utilisateur par téléphone pour l’inviter à effectuer un test de dépistage.

Pour rappel, l’application a franchi le 6 juin la barre de 1 million de téléchargements.

 
Article précédent

Le Maroc à l’heure d’une nouvelle phase de déconfinement de tous les dangers

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio