Entreprenariat

Wuluj, la plateforme qui facilite l’accès au marché

Wuluj est la première plateforme marocaine de prévente pour la région MENA. Lancée par Moroccan Center for Innovation and Social Entrepreneurship (Moroccan CISE), elle a pour but de faciliter l’accès au marché pour des projets créatifs et innovants de la région.


Tout porteur de projet ayant un produit ou un service pourra ainsi créer une campagne de prévente qui lui permettrait de cumuler des commandes et la somme d’argent suffisante pour produire et livrer ses contributeurs ; qui sans eux le projet ne peut aboutir, précise Moroccan CISE. La plateforme dans sa première version est opérationnelle au Maroc, mais sera ouverte à toute la région MENA dans un futur proche.

Le plateforme est simple d’utilisation, tout entrepreneur qui a un projet innovant peut lancer une campagne en ligne ; et tout utilisateur peut soutenir un projet en faisant une précommande en ligne avec plusieurs options de paiement, ajoute la même source.

3 projets ont été à l’honneur pour le lancement de cette première version du site : Amendy Foods (production et commercialisation de Quinoa), Seaskin ( fabrication et commercialisation de maroquinerie de luxe à base de peaux de poisson) et Shem’s for Lighting (fabrication et commercialisation de lampes solaires  décoratives ou utilitaires).

Pour rappel, le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (Moroccan CISE) est une organisation à but non lucratif dédiée à la recherche de solutions innovantes et entrepreneuriales à chaque défi social au Maroc. Il a été fondé en 2012. Durant les deux dernières années, il a réalisé :

– L’incubation : 300 candidatures, 80 entrepreneurs accompagnés, +40 entrepreneurs incubés, 20 entreprises sociales créées, +10 entreprises sociales actives depuis plus de 6 mois, +70 emplois directs créés.

– Le co-working : +10.000 visiteurs au Dare Space à Rabat, +200 événements organisés, 80 coworkers réguliers, 70 organismes nationaux et internationaux.

– Le renforcement des capacités : +300 candidatures au programme de formation des formateurs, +35 formateurs formés, +40 ONGs et 2000 personnes formées.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Plages propres : les recommandations de la Commune de Casablanca

Article suivant

Le Maroc et Salini Construttori mettent fin à leurs litiges