Partenariat

Ximo Puig met en avant l’importance du partenariat avec le Maroc

Le Maroc est un partenaire stratégique pour la région de Valence, a affirmé lundi à Rabat le chef du gouvernement local de la région de Valence, Ximo Puig, mettant en avant les vastes perspectives de coopération bilatérale.


« Pour l’Espagne et la région de Valence, le Maroc est, bien sûr, un partenaire stratégique avec lequel nous pouvons ouvrir d’autres perspectives de coopération », a-t-il indiqué à l’issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, soulignant à cet égard la grande importance de la coopération sécuritaire entre les deux pays.

Le responsable espagnol a mis l’accent sur l’importance de la coopération avec le Maroc dans un certain nombre de domaines, soulignant les progrès réalisés dans les échanges commerciaux entre les deux pays, qui « ont considérablement augmenté au cours des vingt dernières années, qu’il s’agisse des exportations ou des importations ».

En ce qui concerne la région de Valence, Ximo Puig a indiqué que le niveau des échanges commerciaux avec le Maroc a atteint plus d’un milliard d’euros, ajoutant que le royaume est considéré comme la porte de l’Europe vers l’Afrique et que l’Espagne constitue la porte de l’Afrique vers l’Europe, « ce qui offre de grandes opportunités pour les deux parties ».

Ximo Puig conduit une mission commerciale de la Communauté autonome de Valence qui effectue une visite dans le royaume du 16 au 19 février, pour prospecter les opportunités d’affaires et examiner les moyens de renforcer les relations économiques bilatérales.

63 sociétés valenciennes sont installées au Maroc et plus de 2.900 entreprises de cette région de l’Est de l’Espagne exportent vers le royaume. Les exportations valenciennes au Maroc ont dépassé les 689 millions d’euros à fin novembre dernier, soit une hausse de 1,93%, en glissement annuel.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Logintek Settat : Zinafrik investit 2,3 milliards de DH

Article suivant

AMDL : Un nouveau système de labellisation