Entreprises & Marchés

Yasmine Immobilier mise 650 MDH dans Signature Anfa Clubs

Mohamed Berrada, DG de Yasmine Immobilier.

Les travaux démarrent entre juillet et août. La livraison est prévue courant 2017. Le m² oscille entre 22.000 à 26.000 DH.


C’est un projet aux allures futuristes. Une première à Casablanca. Signé Yasmine Immobilier, le projet urbain Yasmine Signature Anfa clubs vise à offrir une image de ville très moderne à la capitale économique. Avec 650 millions de DH d’investissement, la filiale spécialisée dans l’immobilier de luxe du groupe Yasmine Développement, n’a pas lésiné sur les moyens pour permettre aux Casablancais, du moins pour ceux qui en ont les moyens puisque les tarifs sont situés entre 22.000 à 26.000 DH le m2, de vivre la ville autrement. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Il est en effet question d’un nouveau quartier «écologique », avec une architecture ouverte sur l’environnement. Yasmine Signature Anfa clubs est un projet immobilier qui s’étalera sur une superficie de 50 000 m² avec 3 tours végétales résidentielles de 16 étages et une palette de 384 appartements et duplex, ainsi que 6 penthouses avec des surfaces allant de 50 à 300 m². Le promoteur immobilier consacre 70% du projet aux espaces verts. Pour les détails, les trois tours végétales seront habillées de bougainvilliers blancs et les pavillons seront dotés de jardins privatifs et de terrasses aménagées. Concernant le calendrier de la réalisation du projet, le groupe Yasmine Immobilier a fait savoir qu’il a déjà finalisé l’acquisition du terrain et validé son dossier d’autorisation de construire auprès de l’Agence d’Urbanisation et de Développement d’Anfa et n’attend plus que le permis de construire pour lancer les travaux.

Les «rencontres Anfa Clubs» pour mieux s’informer sur le projet

Il faut souligner que les travaux d’excavation de la première tranche sont prévus pour le second trimestre 2014 et les travaux de construction d’un appartement témoin sur site vont démarrer le mois prochain avec une livraison avant la fin de l’année. Le promoteur a d’ores et déjà commencé à organiser depuis le mois de février des visites privées du site pour les futurs acquéreurs. «L’objectif pour nous est de faire un projet remarquable en termes de qualité dans la ville de Casablanca. Nous voulons construire des bâtiments qui vont durer dans le temps. A travers ce projet, nous souhaitons également consolider l’entreprise Yasmine Immobilier», a souligné Mohamed Berrada, directeur général du Groupe Yasmine. Il faut de même rappeler, que le promoteur immobilier va incessamment entamer les ventes privées de la seconde tranche, avec les plateaux de bureaux de la Tour Végétale Bureaux Yasmine Signature qui seront mis en vente en même temps que les appartements. Pour information, les bureaux proposés sont de 70 à 350 m². La livraison des tours végétales est prévue pour 2016. Ces trois tours, composées chacune de 150 plantes, nécessiteront un entretien particulier. Selon les concepteurs du projet, le système d’entretien des plantes est géré depuis une station de pompage située au sous-sol. On précise également que l’arrosage sera réalisé grâce à un système de goutte-à-goutte circulant dans les balcons et apportant des débits adaptés suivant les dimensions des pots. Afin d’assurer la promotion de son projet, Yasmine Immobilier a lancé jeudi dernier « les rencontres Anfa Clubs ». Il s’agit d’une série de rencontres qui va réunir les différents acteurs du projet Yasmine Signature Anfa clubs, la presse et bien d’autres interlocuteurs, afin d’informer sur l’évolution des travaux. Ces rencontres auront lieu tous les six mois. Des newsletters sont également prévues. Soulignons que le spécialiste de l’immobilier de luxe développe essentiellement ses projets haut standing à Casablanca et Marrakech. Ce segment représente 50% de son chiffre d’affaires. Yasmine Signature Anfa clubs relance le promoteur immobilier dans ses ambitions. «Nous comptons, dans notre gamme haut standing urbaine, développer une offre similaire à Rabat, parce qu’il y a de nouvelles zones qui sont en urbanisation », conclut Mohamed Berrada.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Crédit du Maroc lance sa banque online

Article suivant

Marrakech a son 1er hôtel galerie