Holding

Yassine Matjinouche quitte Ténor Group

Après avoir passé près de 20 ans chez Ténor Group, Yassine Matjinouche quitte la holding fondée et présidée par l’homme d’affaires Farid Bensaid.


Ce docteur en mécanique des fluides converti au management et à la gestion des entreprises depuis son retour au Maroc à la fin du siècle dernier, vient de démissionner de son poste de Secrétaire Général de Ténor Group où il a fait presque toute sa carrière marocaine depuis qu’il a rejoint Phone Assistance, en 2000, en tant que Directeur des Systèmes d’Information.

Lire aussi | L’Ile Maurice blacklistée par l’Union Européenne – une aubaine pour le Maroc ?

Outre les métiers fonctionnels centralisés au niveau de la holding de ce groupe multi-métiers et qu’il a chapeautés pendant près de 12 ans, Yassine Matjinouche a également été l’artisan de plusieurs opérations de restructuration et de développement au sein de Ténor Group. Son départ pour des raisons non dévoilées jusqu’à présent, sera probablement une grande perte pour le groupe créé en 1995 avec l’aventure de Phone Assistance. Une aventure qui donnera lieu, au fil de 25 ans de développement soutenu et diversification tous azimuts, à un acteur économique qui pèse près de 3 milliards de DH en chiffre d’affaires et emploie plus de 1.500 salariés. Aujourd’hui, Ténor Group est structuré autour de deux pôles:

– Services à Valeur Ajoutée qui inclut le courtier en assurances coté à la bourse de Casablanca (AFMA Group), les deux acteurs de BPO (Isocell et Accolade Center), Thais (spécialiste de property et facility management), AGIRH (l’éditeur de solution informatique pour gestion des ressources humaines) et T-Rent qui opère dans la location de véhicules de tourisme à courte durée.  

– Distribution et restauration Rapide qui s’articule autour de plusieurs filiales, en l’occurrence Ténor Distrib qui fait partie des trois premiers distributeurs de l’opérateur télécom INWI, Ténor Cash qui opère dans le transfert d’argent et les solutions de paiement, Ténor Restauration (master franchisé au Maroc des deux chaines de fast-food, le belge Quick et l’espagnol Pan’s &Company).

Lire aussi | Finance internationale : les raisons profondes du départ de Tidjane Thiam de la tête du Crédit Suisse

Outre ces business unit homogènes, le groupe est très actif dans le mécénat et la culture à travers sa Fondation éponyme et compte deux participations minoritaires dans Radio Aswat et la Business School ESCA. 

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 3387 nouveaux cas, 160.333 au total, mercredi 14 octobre à 18 heures

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mercredi 14 octobre