Interview

Youness El Himdy, DG de Disty Technologies : «avec la crise sanitaire, l’anticipation est devenue nécessaire pour ne pas se faire surprendre»

Disty Technologies, importateur Distributeur officiel de produits et solutions de nouvelles Technologies au Maroc, poursuit son développement. Youness El Himdy, Directeur Général de Disty Technologies, revient sur la résilience de l’entreprise face aux impacts de la crise sanitaire et sur sa stratégie de développement.


Challenge : Vous êtes à la tête de Disty Technologies, un acteur important dans son secteur d’activité. Présentez-nous votre entreprise.

Youness El Himdy : Disty Technologies est un importateur Distributeur officiel de produits et solutions de nouvelles Technologies. Nous opérons via des agréments de distribution avec les constructeurs et éditeurs mondiaux majeurs. Concrètement, nous importons et distribuons les équipements informatiques, les logiciels et les solutions réseaux et d’infrastructures sur tout le territoire national. Disty Technologies a démarré en startup en 2013 pour donner un souffle nouveau à la distribution IT au Maroc. En 7 ans, la startup a su séduire plusieurs constructeurs et éditeurs mondiaux qui lui ont confié un agrément de distribution sur le Royaume. Aujourd’hui, le paysage de la distribution IT se concentre autour de 2 acteurs majeurs. Son chiffre d’affaires  dépasse aujourd’hui 400 millions de DH. Dès son démarrage, Disty Technologies a bénéficié de l’apport d’un fonds d’investissement privé dans son capital. L’entreprise  a procédé à deux opérations d’augmentation de son capital pour accompagner sa croissance.

Lire aussi| Avec l’usine de Oujda, l’ONDA cherche à diversifier ses sources de revenus

Challenge : Votre secteur a-t-il subi et en même temps profité de la pandémie ? Dans quelles proportions ?

Y.E.H : Le télétravail et l’École à distance, imposés par la pandémie, ont induit une augmentation de la demande sur les équipements informatiques. Cette tendance est mondiale. La demande sur les ordinateurs pour particuliers est repartie à la hausse alors qu’elle connaissait une tendance baissière durant les dernières années. Dans certains pays, la demande a augmenté de 30%. La courbe de la demande mondiale a été infléchie vers la hausse par les effets de la pandémie. Au Maroc, nous avons constaté la même évolution, notamment sur le segment des particuliers. Cependant, la pénurie sur certains composants d’ordinateurs est venue contrarier cette croissance. Au niveau mondial, la production de certains composants électroniques a été perturbée par les effets de la pandémie et par la brusque croissance de la demande. Le Maroc est parmi les pays les plus importants de la région pour tous les constructeurs mondiaux. Par conséquent, nous étions relativement privilégiés et nous arrivons à recevoir des livraisons suffisantes, étalées dans le temps.  

Challenge : Quel a été l’impact de cette pénurie mondiale et de la hausse des prix sur votre activité ?

Y.E.H : Si la demande a connu une hausse, la pénurie sur certains composants n’a pas permis une croissance des ventes effectives, et ce phénomène singulier se poursuit  durant ce 1er semestre 2021. Afin de répondre à la demande de nos clients, nous avons augmenté significativement nos commandes fournisseurs pour bénéficier du maximum de livraisons. Concrètement, nous arrivons à répondre à la demande, mais avec des délais de livraison plus longs (jusqu’à 6 mois au lieu de 2 mois maximum auparavant). Actuellement, nous travaillons plus sur des « réservations sur arrivages » que sur du « stock disponible ». Avec la crise sanitaire, l’anticipation est devenue nécessaire pour ne pas se faire surprendre. Nos clients ont bien intégré ce changement de mode d’achat.

En outre, cette baisse de l’offre a généré automatiquement une hausse des prix qui a été amplifiée davantage par la hausse des coûts du transport international. Tous les constructeurs mondiaux nous ont notifié formellement d’une hausse de prix immédiate et sans délai. Toutefois, cette hausse ne nous a pas poussés à revoir à la baisse nos volumes d’achat. Notre objectif est d’avoir du disponible pour nos clients et pour le marché marocain. La hausse des prix est mondiale et finira par être acceptée par le marché. Nous nous sommes adaptés à cette nouvelle situation de pénurie et de hausse de prix. Les prévisions et l’anticipation sont devenues encore plus décisives qu’avant pour prendre les bonnes décisions.
A ce jour, aucun constructeur n’a de visibilité sur la sortie de cette situation susceptible de durer encore. Selon les cabinets spécialisés du secteur, la demande sur les équipements informatiques restera orientée à la hausse dans le futur proche. Espérons que la production mondiale revienne à des niveaux satisfaisants.

Lire aussi| Intelligence territoriale : Bank Of Africa signe un partenariat avec le CRI de la région Casablanca-Settat

Challenge : Vous lancez une plateforme digitale. De quoi s’agit-il concrètement ?

Y.E.H : Le digital a cet avantage de redéfinir les relations entre les entreprises et leurs clients. Il donne de nouvelles dimensions au développement de l’entreprise, et c’est ce que nous cherchons continuellement. Cette plateforme est destinée principalement au segment de nos revendeurs qui adressent les PME/PMI. Nos relations commerciales avec ce segment sont de type transactionnel. C’est un cycle de vente court. Il s’agit majoritairement de demandes d’information sur le prix, la disponibilité, les prévisions d’arrivages, de passation de commande et de livraison. Aujourd’hui, la plateforme procure à nos « clients-Entreprises » un espace personnalisé et sécurisé qui leur est dédié et fournit, en temps réel, toutes les informations commerciales dont ils ont besoin. Le cycle logistique est aussi automatisé depuis la commande jusqu’à la livraison effective.

Aujourd’hui, plus de la moitié des commandes transactionnelles sur le segment ciblé passe exclusivement par la plateforme. Nous avons aussi constaté l’arrivée de nouveaux clients qui ont été séduits par l’aspect pratique des transactions. Le gain en temps pour les clients et pour l’entreprise est déjà une réalité. La communication avec nos partenaires est plus fluide et plus sécurisée. La plateforme a suscité une grande satisfaction auprès de nos clients, voire un soulagement de ne plus devoir appeler au téléphone pour conclure. Les suggestions recueillies sont nombreuses et nous permettront d’enrichir encore davantage la plateforme. Les nouvelles dimensions amenées par le digital requièrent de nouvelles compétences pour nos commerciaux. Nous avons accompagné ce changement par des formations adaptées et un coaching individuel. Le gain de temps procuré par la plateforme est mis à profit pour le développement commercial.

 
Article précédent

L’UE étudie la permission d’entrée aux voyageurs vaccinés

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 373 nouveaux cas, 512.285 au total, mardi 4 mai 2021 à 16 heures