Interview

Younes Lamarti, Groupe Bolloré : « Notre stratégie est d’accompagner nos clients dans la région»

Le groupe Bolloré poursuit son développement sur le marché marocain et dans la région, et nourrit de grandes ambitions. Younès Lamarti, nouveau Directeur Développement du groupe pour la région Afrique du Nord détaille les grands axes de la stratégie du groupe en Afrique du Nord.   


Challenge : Vous avez récemment été nommé Directeur Développement Afrique du Nord du groupe Bolloré. Quelle est votre stratégie pour trouver les relais de croissance nécessaires pour booster le développement du groupe dans la région ?

Younès Lamarti : Il y a une certaine similarité entre les marchés de la région, notamment s’agissant des quatre principaux de la région Afrique du Nord. La stratégie que nous menons vise à accompagner nos clients sur tous les marchés de la région, c’est-à-dire qu’on leur donne la possibilité d’avoir un seul interlocuteur, le même accompagnement de qualité dans tous les pays d’Afrique du Nord. D’ailleurs, la création de la Direction Développement, qui est un nouveau poste, s’inscrit parfaitement dans cette ambition du groupe Bolloré.

Quelle est la stratégie du groupe Bolloré au Maroc ?

Nous sommes présents au Maroc depuis 1986. Le Royaume, de par sa position géographique, reste la porte d’entrée du continent. Je pense qu’aujourd’hui on peut dire que le Maroc est un hub financier et aussi logistique pour le continent. C’est un marché mature qui dispose des prérequis pour la logistique parce qu’il y a déjà des infrastructures disponibles. Ce qui fait que nous avons opté pour une stratégie «Asset Light». Par contre, nous ne lésinons pas sur les moyens en ce qui concerne le renforcement de notre capital humain. Sur les quatre dernières années, nous avons doublé nos effectifs au Maroc. Cela montre aussi l’intérêt que porte le groupe Bolloré pour le Maroc.  Nous avons un investissement important dans le Royaume et notre objectif est de continuer de faire plus encore. Et chaque fois qu’il y aura une opportunité pour le groupe Bolloré d’apporter de la valeur ajoutée, et bien, nous n’hésiterons pas.

Lors du Moroccan Logistics Awards organisé récemment en marge du Salon Logismed, le projet d’externalisation que vous avez réalisé pour le compte de votre client Schneider, a remporté le Prix du Meilleur projet d’externalisation logistique de l’année 2019. Que représente ce prix pour vous ?

Ce genre d’événements est une bonne initiative pour le secteur et le métier de la logistique au Maroc, parce qu’il permet d’encourager les logisticiens et les chargeurs à faire encore plus d’effort en vue de rehausser le secteur. Nous sommes très fiers d’avoir été primés, surtout que c’est notre client Schneider qui a postulé pour ce prix. Cela veut dire qu’il est aussi fier du travail que nous avons accompli. Je remercie l’Agence marocaine pour le développement de la logistique (AMDL) pour les efforts fournis en faveur du développement du secteur.

Quels sont les détails de ce projet d’externalisation qui a été primé ?

Il y a deux ans, le groupe Schneider a mené une réflexion sur l’externalisation ou l’internalisation de son centre de logistique pour la distribution locale. Cette réflexion a abouti à la décision d’externalisation. Et c’est donc le groupe Bolloré qui a été choisi à la suite d’un appel d’offres pour la mise en place de cette externalisation à Casablanca. Le résultat de ce projet que nous avons mené a été très concluant, puisque nous avons réussi à augmenter la performance du groupe Schneider en termes de préparation et de réception des marchandises, ce qui, par conséquent, s’est aussi traduit par une augmentation du chiffre d’affaires. J’insiste sur le fait que ce projet représente un cas d’école en matière d’externalisation. Et le message que nous voulions faire passer lors des Moroccan Logistics Awards, est que ce genre de projet n’est pas le fruit d’une improvisation. Le groupe Schneider est l’un de nos «global accounts», avec qui nous travaillons aussi bien au Maroc que dans d’autres pays.

Quelle est la stratégie du groupe Bolloré pour convaincre le marché à opter , de plus en plus, pour  l’externalisation ?

Nous encourageons les entreprises à externaliser. Le groupe Bolloré offre toutes les solutions logistiques. Nous avons en effet plusieurs activités, puisque nous sommes commissionnaires de transport routier, maritime, aérien… Nous sommes également dans la gestion d’entreposage, la gestion logistique des projets industriels… Nous touchons donc à tous les métiers liés à la logistique. Nous offrons des solutions end to end à nos clients. L’externalisation est une décision qui doit être bien réfléchie. Il faut connaître ses besoins et travailler la main dans la main avec le prestataire en vue d’arriver à une externalisation efficace et efficiente. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Volvo : le premier pop-up store ouvre à Casablanca

Article suivant

Enseignement supérieur : les USA en tête du classement U21