Société

Zéro Mika : la Coalition Marocaine pour la Justice Climatique (CMJC) se mobilise

Alors que la loi sur l’interdiction des sacs plastiques au Maroc va entrer en vigueur le 1er juillet, la Coalition Marocaine pour la Justice Climatique (CMJC) se mobilise pour sensibiliser les populations à adopter des solutions alternatives. Elle vient, ainsi, de donner le coup d’envoi de l’opération « Zéro Mika ».


C’est parti pour l’opération Zéro Mika ! La Coalition Marocaine pour la Justice Climatique (CMJC) a, en effet, donné le 24 juin le coup d’envoi du week-end national de ramassage des sachets plastiques, qui se déroule du 24 au 26 juin 2016. Cette large action ouverte au public s’inscrit dans le cadre de l’opération « Zéro Mika », initiative de sensibilisation à l’impact des déchets plastiques sur la santé et l’environnement et de mobilisation pour leur ramassage. Une première opération pilote en présence des médias a été organisée à Bir Jdid, dans la périphérie de Casablanca, avec le soutien des autorités locales et la participation de nombreux bénévoles et acteurs associatifs. Parallèlement à ce premier événement, la Coalition a activé ses réseaux à travers le Royaume pour l’organisation d’initiatives locales similaires, ciblant les points noirs et les zones les plus touchées par la pollution des déchets plastiques. Notons que tous les Marocaines et Marocains sont ainsi invités à rejoindre les opérations organisées dans leurs localités respectives, afin de débarrasser le Maroc des sachets et déchets plastiques et mettre fin à leur prolifération. Force est de souligner qu’à l’issue des opérations de ramassage, les déchets plastiques récoltés seront recyclés de plusieurs manières.

9000 volontaires mobilisés

Les entreprises de cimenterie partenaires de l’opération se chargeront d’incinérer les déchets irrécupérables, dans leurs fours spécialement conçus pour minimiser les rejets polluants dans l’atmosphère. Les plastiques encore en état d’être recyclés seront confiés à des coopératives spécialisées dans la revalorisation des plastiques, et entameront une nouvelle vie sous une nouvelle forme. Enfin, une dernière partie de la collecte, concernant les déchets non recyclables sera récupérée par des artistes pour la production d’œuvres originales. Rappelons que la loi portant interdiction formelle de l’usage des sacs plastiques au Maroc va entrer en vigueur le 1er juillet. Et la coalition mise tout son espoir cette loi pour voir les « Mika » disparaître du paysage. « Lorsque la loi sur l’interdiction va entrer en vigueur, on aura même plus besoin de ce genre d’opération de sensibilisation. Nous allons maintenant changer d’habitude pour adopter des solutions alternatives », explique Abderrahim Ksiri, vice-président de la Coalition Marocaine pour la Justice Climatique, et aussi président de la Commission de la Régionalisation Avancée et du Développement rural et territorial. La CMJC entend donc poursuivre ses campagnes au plan national. Notons que 9000 volontaires se mobilisent dans tout le Royaume dans le cadre de cette opération. Enfin, soulignons que c’est une action qui s’inscrit également en droite ligne de la COP22, puisque le Maroc, qui organise cet événement d’envergure planétaire, se devait de mettre un terme à l’usage de ces sacs plastiques qui sont de redoutables agents de la pollution de l’environnement.

 
Article précédent

BREXIT : Et si le Royaume-Uni revenait sur sa décision ?

Article suivant

Le PAM à la recherche d’une plateforme électorale participative