ImmobilierBTPCOP22

« Zest Maroc » : La révolution de Menara Holding dans le bâtiment

Les groupes marocain Menara holding et français Brunet ont procédé, mercredi à Marrakech, à la signature d’une convention de partenariat baptisée « Zest Maroc ».  Signé dans le cadre de la COP22 par le PDG du Groupe Menara Holding, Mohamed Zahid, et le PDG de Brunet, Jean Pierre Brunet, le partenariat Zest Maroc a pour objet principal l’ingénierie, la réalisation d’études, la production et commercialisation d’objets connectés et de bâtiments autonomes. « Nous comptons industrialiser et commercialiser le bâtiment autonome, un concept innovant qui offre de l’autonomie de l’énergie, de l’eau et de la connectivité (wifi, internet et téléphone). In fine, nous espérons conquérir le marché aussi bien national que celui africain » fait savoir Mohamed Zahid.  Ainsi, ce projet, qui constitue une solution innovante et intelligente pour pouvoir résoudre l’ensemble des problèmes d’infrastructure, permettra à terme de créer 250 postes d’emploi et réaliser un chiffre d’affaires de 650 millions de dirhams.


« Anywhere zest », l’innovation à tous les niveaux

L’innovation de ce bâtiment réside dans ses modules techniques « anywhere zest » qui fonctionnent de manière harmonieuse et dialoguent entre eux grâce à l’électronique dont il est doté. Ce système permet de vivre en autosuffisance avec une totale autonomie par rapport aux réseaux traditionnels (eau, électricité, sanitaires, connexion), apportant ainsi un maximum de confort avec un minimum d’empreinte écologique :

Le module « anywhere energy » produit, quant à lui, l’énergie en captant l’énergie solaire et éolienne, en la stockant et en la distribuant à l’espace de vie. Ce procédé intelligent offre des modalités de gestion et de programmation de la consommation en temps réel.

Le module « anywhere water »  permet, pour sa part, une alimentation en eau sanitaire et en eau potable, en captant l’eau de pluie, les points d’eau naturels, le puisage et même l’eau contenue dans l’air, et en associant toutes les sources disponibles à une filtration multiple et une gestion hydraulique fiable et efficace.

Pour ce qui est du « module anywhere clean », il permet de recycler les déchets par phyto-épuration, toilette sèche, compostage, micro STEP et micro méthanisation.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La RAM ouvre un nouveau bureau à Beyrouth

Article suivant

COP22 : Le Souverain lance le "Prix international pour le Climat et l'Environnement"