Industrie

Atlantic Free Zone : Dika Morocco Africa poursuit son expansion

La filiale du groupe chinois Citic Dicastal, leader mondial de la production de jantes en aluminium, poursuit ses investissements sur la plateforme Atlantic Free Zone.


Dika Morocco Africa (DMA) va, en effet, procéder à une nouvelle extension de son usine au sein d’Atlantic Free Zone, portant sur une superficie d’environ 14 ha supplémentaires. L’entreprise a, dans ce sens, récemment signé un accord avec MEDZ, filiale de CDG Développement. Notons que la société DMA a construit 2 usines d’une capacité de production de 6 millions de jantes en aluminium, principalement destinées à l’export.

Lire aussi| Le spécialiste chinois du phytosanitaire Rainbow s’implante au Maroc

« Nous avons construit la première usine dans une période record de 8 mois sur Atlantic Free Zone. Nous avons eu tout le support nécessaire des équipes de MEDZ pour la réussite de ce projet. » a précisé Badr Lahmoudi, Directeur Général de DMA. Soulignons que cette extension est prévue pour accueillir d’autres unités pour la fabrication de jantes en aluminium et le développement d’une nouvelle activité dans le secteur automobile, portant sur la fabrication et la maintenance de moules. « A travers cette nouvelle phase du projet, Dika Morocco Africa consolidera son activité au Maroc par une intégration en amont, ce qui se traduirait par un doublement de son investissement initial ainsi que les emplois générés. Une croissance soutenue confirmant la confiance renouvelée dans les infrastructures et l’accompagnement proposés au sein d’Atlantic Free Zone, ainsi que le maintien de la compétitivité de l’offre Maroc, malgré une conjoncture internationale difficile », assure le top management.

Lire aussi| IDE : le Maroc s’accapare la 9ème place dans la région MENA en 2019 [Rapport]

Pour rappel, le projet de DMA a fait l’objet d’un protocole signé en décembre 2017, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, portant sur un investissement global de 350 millions d’euros, avec à la clé la création de 1200 emplois.

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 3254 nouveaux cas, 179.003 au total, mardi 20 octobre à 18 heures

Article suivant

Il existerait six types différents de coronavirus [Étude]