Financement

BERD : 300 millions d’euros en faveur de trois institutions marocaines

Le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun a procédé mardi à la signature de trois accords de garantie relatifs à des prêts consentis par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) pour un montant total de 300 millions d’euros.


Les prêts sont destinés à l’Office National des Aéroports (ONDA), la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) et l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE). Cette action de coopération avec la BERD fait partie des efforts entrepris par le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration pour accompagner les Entreprises et Etablissements Publics (EEP) à faire face aux effets de la crise induite par le Covid-19 à travers notamment, la mobilisation de financements de leurs besoins de trésorerie. L’appui de la BERD comprend également une assistance technique dans le cadre du programme de modernisation et de consolidation de la gouvernance des EEP.

Lire aussi | ONCF : les performances plombées par la pandémie au 1er semestre

Le ministre a invité la BERD à élargir son appui en faveur d’autres EEP affectés par la pandémie et à renforcer l’action de la Banque en faveur du secteur privé pour soutenir la relance. De son côté, le vice-président de la BERD, Alain Pilloux a souligné que le programme de réforme que le gouvernement marocain compte poursuivre, avec l’appui notamment de la BERD, devra contribuer à l’avenir à renforcer la résilience des entreprises publiques et garantir la continuité de services de qualité à la population marocaine.

 
Article précédent

Maroc : les libertaires au service du fascisme

Article suivant

CDG : interopérabilité accrue avec les services de l’État et les partenaires