Financement

BMCE Bank International Plc UK et IFC joignent leurs forces pour booster le commerce en Afrique

BMCE Bank International Plc UK et IFC viennent de signer un partenariat visant à soutenir le commerce transfrontalier sur le continent et prévenir les pénuries de biens essentiels, comme les céréales et les matériaux de construction.


Dans le détail, IFC, membre du groupe de la Banque mondiale, va mettre en place un mécanisme de partage des risques avec BMCE Bank International Plc UK, qui est une banque régionale de premier plan. L’objectif est de lui permettre d’accroître ses financements aux importateurs et aux exportateurs. Notons que ce type de financement, appelé financement du commerce, constitue l’épine dorsale du système commercial international. Le mécanisme de partage des risques couvrira ainsi 50 % des pertes de tous les prêts éligibles accordés par BMCE Bank International Plc UK, pour un portefeuille total de 150 millions de dollars US.

Lire aussi | José Antonio Primo, nouveau Directeur Général de LafargeHolcim Maroc

Les deux parties font remarquer que cet accord intervient alors que la pandémie de COVID-19 a entraîné l’Afrique dans sa première récession économique en 25 ans et a entravé le commerce transfrontalier. Selon les estimations de l’Organisation mondiale du commerce, les importations du continent ont ainsi chuté de 16% en 2020. « Nous sommes très heureux de conclure cet accord avec IFC. L’origination et la distribution sont des piliers de notre modèle économique, et grâce à des partenaires de choix comme IFC, nous pourrons servir nos clients internationaux et africains en comblant le déficit du financement du commerce entre l’Europe et l’Afrique, et ce, dans une approche durable », a assuré Houssam El Hak Morssi Barakat, PDG de BMCE Bank International Plc UK.

On apprend aussi que IFC apportera jusqu’à 75 millions de dollars US à ce mécanisme de partage des risques qui permettra de servir des institutions financières opérant dans 20 pays africains, y compris six États fragiles ou touchés par un conflit. Notons que le dispositif est mis en œuvre dans le cadre du Programme de liquidité pour le commerce mondial (GTLP) de IFC. De même, cet appui de l’IFC à BMCE Bank International Plc UK est soutenu par le mécanisme de financements mixtes du Guichet pour la promotion du secteur privé (PSW) de l’Association internationale de développement (IDA), qui accorde des garanties sur les premières pertes dans les pays à faible revenu.

Lire aussi | Le Maroc représente une nouvelle chance pour l’Organisation mondiale du tourisme

« La pandémie a perturbé les exportations et les importations de marchandises mais il est essentiel que celles-ci traversent les frontières pour permettre aux entreprises de fonctionner, aux familles de se nourrir et aux populations de préserver leurs moyens de subsistance », a, pour sa part, déclaré Manuel Reyes-Retana, directeur du Groupe des institutions financières d’IFC pour l’Afrique. « Notre mécanisme de partage des risques avec BMCE Bank International soutiendra le commerce en ces temps difficiles et contribuera à assurer l’accès des pays africains aux biens et services essentiels », a-t-il ajouté. Pour rappel, BMCE Bank International Plc UK est une filiale du groupe bancaire marocain Bank of Africa, opérant dans 18 pays en Afrique subsaharienne.

 
Article précédent

Tanger Med. Le Lycée Méditerranéen accueille sa première promotion d’élèves

Article suivant

Les transferts de fonds des MRE en hausse de 45,6% à fin juillet