Transport aérien

Casablanca accueille le plus grand avion commercial au monde

L’avion à deux étages a atterri à 14h30 à l’aéroport Casablanca Mohammed V.


L’arrivée du vol inaugural de l’A380 a été saluée par les canons à eau de l’aéroport Casablanca Mohammed V avant d’être accueilli par les hauts responsables locaux. A son bord se trouvait une délégation de personnalités de Dubaï et d’Emirates, conduite par Orhan Abbas, vice-président des opérations commerciales pour l’Afrique. « Après 15 années de service continu et réussi sur la ligne Casablanca – Dubaï, il est tout à fait approprié que nous ayons introduit notre avion emblématique, l’A380, au Maroc. Ce nouveau service en A380 renforce encore plus la relation touristique et commerciale de longue date qu’Emirates et les Émirats arabes unis partagent avec le Maroc», a déclaré Orhan Abbas. « Le service à bord de l’A380 d’Emirates est essentiel à notre stratégie globale et le fait d’introduire cet appareil populaire au Maroc représente une étape importante dans nos opérations vers Casablanca. Nous savons que nos clients sur cette ligne sont impatients de découvrir notre confort de pointe et les caractéristiques du produit à bord d’un A380 d’Emirates », a-t-il ajouté. Pour sa part, Khalid Al Zarooni, directeur général d’Emirates pour le Maroc s’est dit « très fier et très content » de l’atterrissage. « Le marché marocain est en expansion. C’est ce qui explique le choix de Casablanca pour accueillir le premier vol de notre Airbus A380 en Afrique du Nord. Le vol d’aujourd’hui a atteint un remplissage de 99%. C’est le cas aussi pour les semaines à venir. Donc, nous devons envisager l’augmentation de cette capacité d’ici l’été. Le gouvernement nous a beaucoup aidés et le marché a bien réagi. Nous sommes reconnaissants ». L’Airbus A380 à la « pointe de technologie », selon lui, peut transporter jusqu’à 982 passagers par jour, à l’arrivée et au départ, entre Casablanca et le hub de la compagnie aérienne à Dubaï. « Depuis que nous avons annoncé que l’A380 allait desservir Casablanca, nous avons remarqué que les réservations augmentaient de semaine en semaine. Cela démontre l’amour qu’a ce pays pour Emirates », a-t-il remarqué.

Le nouveau DG (en poste depuis janvier 2017), va d’abord développer l’A380 pour suivre la bonne réaction du marché. « Nous avons augmenté la capacité de 36% (l’Airbus A380 a remplacé le Boeing 777-300). Cela représente beaucoup de sièges. Nous n’avons donc pas besoin d’augmenter la fréquence des vols. Mais nous visons d’ouvrir le marché vers d’autres destinations. Par exemple, la Chine qui représente un grand marché. Après l’excellente initiative du gouvernement d’exempter les Chinois de visas, nous avons remarqué une augmentation significative du flux à l’aller comme au retour. Nous sommes avides d’un morceau de ce gâteau. C’est notre objectif pour l’instant », a précisé Khalid Al Zarooni.

Pour rappel, Emirates a commencé ses opérations à Casablanca en mars 2002 avec trois vols par semaine. Les services ont progressivement augmenté avec une hausse de la fréquence et de la capacité entre la capitale économique et Dubaï pour répondre à la demande commerciale. Aujourd’hui, elle opère un vol quotidien vers et depuis Casablanca. La compagnie dessert 45 destinations en A380 à travers son réseau. Sa flotte actuelle de 93 Airbus A380 a visité 66 aéroports, parcouru plus de 1063 millions de kilomètres et effectué 78.032 vols aller-retour.

 
Article précédent

Exclusif : la lettre de démission de Hicham El Amrani aux Associations nationales affiliées à la CAF

Article suivant

Air France renforce son offre à destination du Maroc