Finance

CDG : les grandes lignes de la transformation

L’Economiste revient dans son édition du lundi 14 octobre 2019 sur le nouveau modèle économique de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG).


Selon Abdellatif Zaghnoun, son directeur général, « le mode ‘‘Opérateur’’ de bout en bout, adopté depuis longtemps, a montré ses limites puisqu’il épuise les fonds propres de la Caisse avec des rentabilités différées ».

Désormais, souligne le quotidien, l’institution privilégie au mode « Opérateur » le mode « Expert » pour le compte de l’Etat et des collectivités territoriales en intervenant en tant que maître d’ouvrage. Ce mode apporte plus de marge de manœuvre dans les capacités d’intervention, plus de flexibilité et de souplesse dans les projets, note le quotidien économique, qui ajoute que la CDG opte également pour le mode « Co-financeur » des collectivités territoriales et des PME, via sa filiale Finéa. Aussi, le mode « Investisseur » orienté vers le développement du tissu productif dans des secteurs stratégiques.

Lire aussi : Université d’été de la CGEM : Les confidences d’Abdellatif Zaghnoun

L’Economiste précise que cette transformation intervient dans le cadre d’un plan stratégique quinquennal (horizon 2022). Pour soutenir la nouvelle stratégie, le management a opté pour une organisation autour de 5 groupes de métiers : épargne/prévoyance, développement territorial, tourisme, investissement et banque-finance. L’objectif, souligne le quotidien, est la simplification et la clarification des processus de pilotage, la diminution du nombre d’entités consolidées et la mise en place d’un Project Management Office stratégique pour le pilotage des chantiers structurants.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La 2è Conférence internationale de Marrakech sur la Justice, les 21 et 22 octobre

Article suivant

Ligue des champions de la CAF : Le WAC gagnera par forfait contre l’USMA