Marocains du Monde

Coronavirus : Fatiha Elsafy, sur les pas de Moncef Slaoui

Fatiha Elsafy fait partie de ces scientifiques marocains de l’étranger sélectionnés dans le focus de notre magazine Challenge, paru le 29 mai dernier en hommage à nos compatriotes, en première ligne dans la lutte mondiale contre le Coronavirus.


De par son parcours scolaire à l’école publique marocaine, Fatiha Elsafy n’était pas du tout prédestinée au métier de chercheur scientifique dans le domaine de la santé. Cette native de Casablanca, au palmarès riche en découvertes scientifiques, est aujourd’hui sur les pas du chercheur marocain en immunologie, Moncef Slaoui, qui s’est vu confié par le Président américain Donald Trump, la direction scientifique de l’opération « Warp Speed » consistant à développer rapidement un vaccin contre le Coronavirus. En effet, comme ce dernier, elle a travaillé pendant deux décennies avec des géants mondiaux comme le Laboratoire Merck, Johnson &Johnson, ou encore Bayer Healthcare avant d’être repérée par GlaxoSmithKline (GSK) qui l’affecte dans son prestigieux centre de recherche entièrement dédié aux vaccins et qui porte le nom de « Slaoui Center for Vaccines Research », à Rockville, Maryland aux Etats Unis. Au sein de ce laboratoire de recherche qui se penche également sur le vaccin du nouveau Coronavirus, Fatiha Elsafy y a déjà fait ses preuves à travers  le traitement du diabète, la maladie du zona ou encore des maladies cardiaques.

Lira aussi | Hicham Menjour : « Les secteurs de la santé devraient bénéficier de la prise de conscience par les pouvoirs publics »

Que de chemins parcourus ! En effet, après ses classes primaires à Casablanca à l’école Moulay Ismail de Derb Soltane, puis le lycée Oqba Ibnou Nafi de Hay Mohammadià Casablanca,  Fatiha Elsafy fera son entrée à la Faculté des lettres et des sciences humaines à Mohammedia d’où elle sortira avec une licence en littérature anglaise. Partie ensuite aux Etats-Unis pour y poursuivre ses études, elle fera la rencontre de son futur mari. Encouragé par ce chirurgien de profession et chercheur au sein du National Institute of Health qui va lui transmettre sa passion, mais aussi aidée par sa maîtrise de la langue anglaise, elle mène des études jusqu’à l’obtention d’un Master in Health Science de l’Université George Washington (School of medecine and health sciences).

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, jeudi 4 juin à 18h

Article suivant

Coronavirus : Dr Mimoun Azizi, son combat, c’est à l’hôpital