Tourisme

Coronavirus : Les opérateurs touristiques plaident pour une réouverture des frontières

La Confédération Nationale du Tourisme (CNT), au nom de tous les acteurs du tourisme qu’elle représente, tient à alerter sur l’état d’incertitude dans lequel se trouve le secteur.


En effet, depuis le 4 mars 2020, date de la première alerte au coronavirus, qui a poussé tous les professionnels à annuler les réservations en cours, les hôteliers, agences de voyages, restaurateurs, transporteurs, loueurs de voitures et guides sont livrés à leur sort sans aucune visibilité quant à une reprise de leurs activités, note la Confédération.

Conscients que la santé des personnes prime sur tout autre chose, à aucun moment, ils n’ont pas lésiné à s’engager physiquement et moralement dans une démarche solidaire et responsable d’abord dans le rapatriement des touristes vers leurs pays respectifs, puis dans l’assistance de ceux qui n’ont pu embarquer dans les temps impartis et enfin dans la gestion des annulations et reports de touristes prévus pour le printemps 2020, ajoute la CNT.

Lire ausi | Dakhla : les opérateurs du tourisme se préparent à la reprise

Aujourd’hui et la veille d’un déconfinement prévu pour le 10 juin prochain, la CNT se pose la question sur les moyens qui seront mis en œuvre pour accompagner les acteurs du tourisme dans la phase de relance nécessaire à toute activité. Le secteur du tourisme, véritable locomotive économique et sociale, doit bénéficier de mesures exceptionnelles au regard de son rôle dans l’économie nationale : c’est un élément clé dans la balance des paiements, pourvoyeur de devises (80 milliards de DH), générateur d’emplois directs et indirects et prescripteur de biens et de services à d’autres secteurs productifs du Royaume.

A l’heure actuelle et en prévision de la reprise, la Confédération souhaite avoir de la visibilité quant à la levée des restrictions liées à l’accessibilité de la destination Maroc et à la mobilité à l’intérieur du royaume. Elle ajoute que les opérateurs doivent impérativement informer les compagnies aériennes pour réserver leurs slots et les tours opérateurs pour préparer leurs offres sur la date prochaine de l’ouverture des frontières aériennes dans un premier temps, de manière à pouvoir maîtriser le contrôle sanitaire au niveau des aéroports, avec test obligatoire à l’embarquement des pays émetteurs, suivi des touristes durant la totalité de leur séjour et mesures barrières tout au long du parcourt client, tout cela avec une bonne communication tous canaux confondus.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile

Article suivant

Coronavirus : le ministère de la Santé lance l’application «Wiqaytna »