Pandémie

Coronavirus : Le Maroc va accélérer son déconfinement à partir du 20 juin

Les ministères de l’Intérieur et de la Santé, ont annoncé que les 700 actuels cas actifs de Covid-19 (en cours de traitement), seront regroupés au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et à Ben Guérir. Objectif : permettre l’accélération du processus de levée progressive du confinement, à partir du 20 juin.


Les cas actifs Covid-19 et les futurs cas positifs dépistés seront regroupés au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et Ben Guérir. L’annonce a été faite, ce samedi soir, par les ministères de l’Intérieur et de la Santé, dans un communiqué conjoint. Les deux départements ont souligné que cette mesure permettra d’accélérer, à partir du 20 juin, le processus de levée progressive du confinement. « Au vu de l’évolution maîtrisée que connait la situation épidémiologique et sanitaire liée au Covid 19 dans le Royaume, rendue possible grâce aux efforts conjugués et constants du citoyen, de l’administration et de l’ensemble des composantes de la société marocaine ; la quasi-totalité des près de 700 cas actifs Covid-19 dénombrés à l’échelle nationale étant dans un état de santé rassurant et stable », souligne le communiqué, précisant que ce regroupement vise notamment à libérer les hôpitaux du Royaume pour soigner d’autres malades.

Lire aussi|Coronavirus : ce que le Maroc a réussi

 « Au lieu de garder ces cas positifs Covid répartis à travers les hôpitaux du Royaume, lesquels doivent être libérés pour soigner les autres types de maladies, et vu l’impératif de les protéger ainsi que leur environnement familial et professionnel, tout en leur procurant les soins nécessaires, il a été décidé de les regrouper, ainsi que les futurs cas positifs dépistés, au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et à Ben Guérir », explique la même source, notant que ces structures dédiées à la gestion du Covid 19, qui offriront toutes les conditions d’hébergement adéquat et de suivi médical approprié, seront gérées de manière conjointe par des médecins civils et militaires et dans les meilleures conditions, à l’instar de la gestion collaborative efficace menée jusqu’à présent. Ce regroupement s’accompagnera de la poursuite des mesures de dépistage massif de l’ensemble des personnes contact, de même qu’au niveau des entreprises et des espaces professionnels sur tout le territoire national, poursuit le communiqué.

Cette mesure permettra d’accélérer, à partir du 20 juin, le processus de levée progressive du confinement et ce, tout en tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique du Royaume, conclut le communiqué conjoint.

Lire aussi |Sara Bellali, membre de l’équipe du Pr Raoult : « Le taux de guérison du covid-19 au Maroc est très élevé »

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Tempête de grêle : l’assurance multirisques climatiques actionnée

Article suivant

Coronavirus : le test Covid qui va changer la donne