Epidémie

Coronavirus : le ministère de la Santé appelle à la vigilance

Suite à l’augmentation du nombre de décès et des cas critiques dus au coronavirus, et ce lors de la deuxième étape de la levée progressive de l’état d’urgence sanitaire, le ministère de la Santé insiste sur la nécessité de respecter strictement les mesures sanitaires pour éviter les risques de transmission.


Le département dirigé par Khalid Aït Taleb se désole du non-respect des mesures préventives recommandées par les autorités comme le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation sociale et la propreté des mains, ainsi que l’utilisation de l’application Wiqaytna.

Lire aussi | Coronavirus : le ministère de la Santé veut améliorer sa communication

Le ministère de la Santé remercie les citoyens qui ont appliqué ces mesures préventives. Il explique que la négligence de la gravité de la Covid-19 et le non-respect des gestes barrières ont contribué à accélérer la propagation du virus, surtout parmi les catégories les plus vulnérables (personnes âgées et personnes atteintes de maladies chroniques comme le diabète, l’insuffisance rénale, maladies du cœur et l’asthme), ce qui a entraîné une augmentation du taux de mortalité et de la proportion de cas critiques nécessitant des soins intensifs et la réanimation médicale.

Par conséquent, le ministère de la Santé renouvelle son appel à tous les citoyennes et citoyens pour respecter strictement les mesures préventives (porter le masque correctement et en disposer proprement, respecter la distanciation sociale, veiller à la propreté des mains et télécharger l’application Wiqaytna). Il recommande également d’éviter les clusters et de s’abstenir de cracher dans les lieux publics.

Lire aussi |Wiqaytna enregistre un nouveau record

Le ministère invite également les personnes présentant des symptômes liés au virus tels que la fièvre élevée, la toux, la perte de l’odorat et l’essoufflement à prendre rapidement contact avec le service « Allô Yaqada » au 080 100 47 47, le service d’assistance médicale d’urgence « Allô 141 ou le service « Allô 300 ». Ils peuvent également se rendre au centre d’examen spécialisé de diagnostic de la Covid-19 le plus proche. Ces centres sont listés sur ce lien : http://www.covidmaroc.ma/Pages/consultationpu.aspx.

 
Article précédent

Mehdi Benbachir, nouveau DGA chez Société Générale Maroc et membre du Comex

Article suivant

Maroc : l’Education sacrifiée