Pandémie

Coronavirus : le vaccin est arrivé au Maroc

Bonne nouvelle. Comme prévu, les 2 millions de doses du vaccin AstraZeneca en provenance du Serum Institute of India sont arrivés à l’aéroport Mohammed V de Casablanca il y a quelques minutes. La Régie autonome des frigorifiques de Casablanca (RAFC) s’occupera du stockage des doses de vaccination.


L’arrivée au Royaume du vaccin AstraZeneca a été validée jeudi par le gouvernement indien qui a donné le feu vert aux exportations commerciales des vaccins contre le Covid-19. Cette première livraison annonce le démarrage imminent de la campagne de vaccination au Maroc. 

Lire aussi|L’humanisme, unique héritage indestructible

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb avait dévoilé quelques détails de cette campagne de grande envergure qui s’étalera sur 12 semaines à un rythme de 6 jours de travail sur 7 et 4 périodes de 21 jours, soit une moyenne de 150 à 200 vaccinations par jour pour chaque personnel de santé, avec la mise en place d’un système de permanence afin d’assurer le fonctionnement normal des autres services de santé. La campagne  ciblera en premier lieu le personnel de la santé, les autorités publiques, les services de sécurité et le personnel du secteur de l’éducation nationale. Ensuite, elle touchera les autres catégories de citoyens en fonction de leur âge. Pour l’encadrement de l’opération, un total de 25.631 personnels médicaux seront mobilisés, dont plus de 11.000 en milieu urbain. 

Le lancement de la campagne de vaccination est très attendu alors qu’un premier cas de contamination par le variant du Covid-19 apparu au Royaume-Uni a été détecté au Maroc lundi 18 janvier, à Tanger, chez un ressortissant marocain en provenance d’Irlande sur un navire partant du port de Marseille dans le sud de la France. 

Lire aussi| Un grand soulagement pour les banques : Bank Al Maghrib prolonge son assouplissement des ratios de solvabilité

 
Article précédent

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du vendredi 22 janvier 2021

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, vendredi 22 janvier