International

Coronavirus. Pas d’entrée aux Etats-Unis pour les voyageurs internationaux

Les voyageurs internationaux à destination des Etats-Unis devront encore patienter. Face à la propagation exponentielle du variant Delta dans le pays, les autorités américaines ont décidé de garder les frontières fermées à tous les voyageurs internationaux vaccinés ou pas, et même ayant un test PCR négatif.


Cette annonce faite le 26 juillet par la Maison Blanche a pris de court les autorités de l’Union Européenne (E.U), qui s’attendaient à un assouplissement de la part des Etats-Unis en guise de mesure de réciprocité. En effet, l’UE a décidé de rouvrir ses frontières aux Américains, à condition qu’ils soient vaccinés contre le Covid-19 ou qu’ils présentent un test négatif. Cependant, les ressortissants marocains ne sont pas concernés par cette mesure, selon nos sources.

Lire aussi | CDG Invest entre dans le tour de table de la startup Saweblia

« Nous maintenons à ce stade les restrictions existantes aux voyages. Cette décision se justifie en particulier par la propagation rapide du variant Delta ici et à l’étranger », a assuré la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki. Force est de noter que les voyageurs en provenance de l’espace Schengen, du Royaume-Uni et d’Irlande ne peuvent, eux, plus entrer aux États-Unis depuis mars 2020. Début juin dernier, la Maison Blanche avait annoncé la constitution de groupes de travail avec le Canada, le Mexique, l’Union européenne et le Royaume-Uni pour se pencher sur la question des voyages internationaux, laissant entrevoir un assouplissement des restriction. En plus du maintien des restrictions, les États-Unis multiplient aussi les avertissements à leurs ressortissants tentés de voyager à l’étranger.

Lire aussi | Crédits Relance. Les banques ont distribué 44,3 milliards de DH à fin juin 2021

Ainsi, outre le Royaume-Uni, destination déconseillée par Washington à ses ressortissants, il y a une semaine, les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique américaine, viennent d’ajouter le Portugal et l’Espagne, entre autres, à la liste des destinations à éviter. 

 
Article précédent

L’Armée Populaire de Libération de Chine: une force pour la paix mondiale [Par Colonel Major XU Guopei]

Article suivant

L'Américain Raytheon Technologies va fournir des moteurs d'avions de chasse au Maroc